. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Quelque chose ne va pas dans votre vie professionnelle ?

Vous vous sentez différent(e) de vos collègues ?

Vous avez l’impression qu’on vous traite d’une façon particulière ?

Vous ne supportez pas l’autorité ?

Vous êtes démotivé(e) ou désespéré(e) au travail ?

Vous souffrez que votre travail n’ait pas de sens ?

Vous êtes victime de harcèlement au travail ?

Vous avez un « bon emploi » mais vous ne l’aimez pas ?

Votre travail est pénible et vous ne le supportez plus ?

Si vous avez le sentiment de ne pas être intégré(e), d’être en décalage par rapport à vos collègues, de ne pas parvenir à vous adapter, de ne pas vous sentir à votre place dans le monde du travail ou encore si les exigences professionnelles épuisent considérablement votre capital physique et émotionnel, alors vous êtes peut-être une personne hypersensible

Cet article vous sera utile si vous devez gérer votre sensibilité excessive au travail ou si vous voulez trouver le métier qui vous convient le mieux.

Il n’y a pas un classement établi des « meilleurs emplois » pour les personnes hypersensibles mais certaines pistes de réflexion peuvent aider les personnes hypersensibles à trouver les clés de leur bonheur et du succès dans le milieu professionnel.

Si vous êtes une personne créative et hypersensible, si votre travail est devenu insupportable, s’il n’a plus de sens à vos yeux, s’il n’est pas assez stimulant, si vous ne vous sentez pas valorisé ou si vous êtes victime de harcèlement alors cet article pourra, je l’espère, vous donner le courage d’avancer et de trouver votre place dans le travail.

Métier pour Hypersensible
Les Métiers pour les Personnes Hypersensibles

Voici 15 pistes de réflexion pour aider les personnes hypersensibles à s’orienter dans le monde du travail :


Piste de réflexion n°1: Les métiers de l’empathie.

Pour commencer, il faut se rappeler que les hypersensibles sont des personnes pleines d’empathie et de générosité. Un métier où la demande d’empathie est forte serait le plus adapté s’ils veulent être efficace, se sentir utiles et reconnus dans leur profession.

Par exemple, un hypersensible qui est doué d’empathie devrait normalement exceller dans le métier de psychologue (patients), de pharmacien (patient/client) ou encore dans celui de commercial (clients).

Il sera néanmoins essentiel de bien gérer son hypersensibilité émotionnelle afin d’éviter de prendre toutes les émotions des autres au risque sinon d’une plus grande souffrance personnelle dans son travail.

Piste de réflexion n°2: Les métiers de la compétition.

Les métiers qui nécessitent un fort esprit de compétition ne conviendront normalement pas aux hypersensibles.

Par exemple les compétitions sportives ou certains milieux commerciaux très compétitifs. Ou encore des métiers stressants avec de l’agitation (calls centers) ou certains travaux avec le stress des délais à respecter…

L’entraide et la solidarité lui permettront mieux de s’épanouir que l’esprit de compétition ou la recherche de la performance.

Les hypersensibles aiment se lancer des défis à eux-mêmes mais ils n’aiment pas se battre contre des adversaires. L’esprit de compétition permanente que l’on retrouve parfois à l’école ne convient pas aux hypersensibles.

Les hypersensibles n’aiment généralement pas se comparer aux autres et ils ne recherchent pas la performance mais plutôt l’aide dans leurs relations aux autres.

Le coaching peut être une bonne idée de métier épanouissant pour les hypersensibles.

Piste de réflexion n°3: Les métiers du social et de l’humanitaire.

Certaines personnes hypersensibles s’orientent spontanément vers un métier dans le social ou dans l’humanitaire.

Et donc, on retrouve beaucoup de gens hypersensibles dans les services sociaux et les organisations humanitaires.

Trois raisons à ce constat :

  1. Leur altruisme : ils font toujours très attention aux autres ; plus qu’à eux-mêmes. Contribuer au bien-être des autres est parfois vital pour une personne hypersensible.
  1. Leur empathie : ils ont une grande capacité à se mettre à la place des autres ce qui leur permet d’être plus compatissants avec les personnes en difficultés.
  2. Ils ont des valeurs d’humanisme, de justice et d’intégrité très développées qui font qu’ils aiment défendre de grandes causes.

Faire du bénévolat sera aussi une excellente idée pour une personne qui souffre d’hypersensibilité au travail.

Piste de réflexion n°4: Le risque d’épuisement professionnel.

Les hypersensibles ont le souci du travail bien fait et de la perfection. Par conséquent, dans le milieu du travail, toute la charge finit par retomber sur leurs épaules.

Le problème c’est qu’ils sont tellement consciencieux à leur travail qu’ils conviennent parfaitement bien à leur travail et plus personne ne voudra les changer de poste même s’ils le réclament qu’importe si ce travail a du sens ou non pour eux..

Etant très méticuleux et ne se rendant pas bien compte de ce qu’il apporte à l’entreprise, l’hypersensible doit impérativement apprendre à fixer ses limites s’il ne veut pas finir épuisé, en burn-out.

Piste de réflexion n°5: Le danger des manipulateurs.

Dans le cadre professionnel, l’hypersensible sera souvent trop attentionné et très généreux; il voudra plaire à tout le monde… il donnera de son temps pour aider tout le monde… il devra donc se méfier de collègues ou d’un patron pervers narcissique s’il ne veut pas tomber dans leurs pièges.

Les personnes hypersensibles sont souvent abusées et victimes de harcèlement.

Piste de réflexion n°6: Les métiers de la créativité.

Les hypersensibles sont des personnes intuitives qui seraient beaucoup plus créatives que la moyenne. Les métiers qui demandent d’être créatif et esthétique conviendraient donc particulièrement bien aux gens qui ont une sensibilité extrême.

On en retrouve d’ailleurs beaucoup dans les milieux aux talents artistiques et créatifs: peintre, musicien, écrivain, photographe, bijoutier, styliste, décorateur,…

L’hypersensible apporte beaucoup de créativité mais aussi de positivité dans son ambiance de travail.

Piste de réflexion n°7: L’open space et le télétravail

Il est indiscutable qu’un hypersensible ne va pas se plaire ni pouvoir travailler (se concentrer) dans un bureau « open space » par contre, il sera très efficace au calme dans un bureau fermé.

Open Space
L’Open Space et Hypersensibilité

Le télétravail convient parfaitement aux hypersensibles qui pourront ainsi:

  • travailler à leur propre rythme
  • accomplir davantage en moins de temps
  • vivre moins de conflits ou moins d’embêtements relationnels
  • éviter les critiques de collègues toxiques
  • travailler dans le calme, avec un éclairage agréable
  • travailler sans avoir un patron usant sur le dos

Piste de réflexion n°8: Les hypersensibles et l’autorité

Au travail, les hypersensibles recherchent l’harmonie; ils ne sont pas ceux qui vont se battre pour écraser les autres et vouloir gagner du pouvoir.

Par ailleurs, ils ont des valeurs tellement grandes qu’ils seront facilement en désaccord avec des règles qu’ils ne trouveraient pas justes. En conséquence, l’hypersensible ne pourra pas se conformer avec une autorité qui lui semble illégitime.

Piste de réflexion n°9: Le sens des détails

Si vous êtes hypersensible, choisissez plutôt un métier qui demande un sens du détail. Car en étant très sensible; vous avez une plus grande aptitude à être attentionné, à remarquer les petits détails et à aller au fond des choses.

Certains métiers recommande d’être perfectionniste ; ceux-ci conviendront bien aux personnes qui ont une hypersensibilité au travail.

Piste de réflexion n°10: Les prises de décisions

Evitez les postes de travail où vous devez trancher (faire constamment des choix). L’hypersensible trouvera douloureux de devoir faire des choix.

Il sera parfaitement capable d’analyser les avantages et les inconvénients mais par contre il aura plus de difficultés à prendre une décision.

Piste de réflexion n°11: Le bruit

Les bruits deviennent vites agaçants et stressants pour les personnes hypersensibles.

Un petit bruit de fond qui sera à peine perçu par les autres va empêcher un hypersensible de se concentrer.

On ne pourra que leur recommander d’éviter les métiers où ils seront occupés à des postes exposés au bruit, à la cohue ou même à des tâches trop complexes.

Rien ne sera plus précieux que le calme pour une personne à la sensibilité extrême. Par exemple, un métier dans la nature conviendra bien aux hypersensibles (jardinier, pépiniériste,…)

Il en sera de même pour les métiers avec forte exposition aux (mauvaises) odeurs.

Piste de réflexion n°12: L’indépendance

Les sensibles considèrent le monde de l’entreprise comme étant froid et sourd ou insensible aux besoins de ses employés.

Beaucoup d’hypersensibles préfèrent créer leur propre entreprise pour avoir un contrôle total sur leur environnement professionnel.

D’ailleurs on retrouve davantage de personnes hypersensibles dans les métiers indépendants.

Et ces personnes sont généralement plus heureuses que leurs homologues salariés.

Plusieurs explications :

  • Les hypersensibles ne supportent pas « les histoires » entre collègues.
  • Ils préfèrent être satisfaits de leur travail que d’avoir un bon salaire.
  • Ils peuvent travailler seuls, à leur rythme, un nombre d’heures raisonnable.
  • Ils sont plus créatifs car ils ont le temps de se divertir
  • ils ont le grand bonheur de travailler pour eux-mêmes
  • ils ont le sentiment d’avoir un travail qui a du sens
  • Ils n’ont pas à subir de contraintes usantes
  • il n’y a pas de lassitude

Piste de réflexion n°13: Le travail pénible

Si vous êtes hautement sensible, il ne fait aucun doute que vous ne pouvez pas supporter indéfiniment un travail pénible. Celui-ci vous tuerait à petit feu…

Les personnes hypersensibles conservent souvent trop longtemps un travail pénible et quand elles le quittent, elles sont épuisées physiquement, émotionnellement, psychologiquement et mettent parfois des années à récupérer et reprendre le contrôle de leur vie.

Avoir un emploi satisfaisant constitue certainement la plus grande source de bonheur pour tout un chacun mais, pour une personne hypersensible, c’est carrément d’une nécessité.

« La personne hypersensible ne peut pas supporter un travail pénible; elle sera comme un cheval dans une écurie en feu. Elle ne pout pas rester là. L’incendie tuera le cheval de la même façon que certains emplois causeront leur mort sur le plan émotionnel (et probablement aussi physique)»

ELAINE ARON

Piste de réflexion n°14: La démission et le licenciement

Le risque de démissionner ou de se faire licencier n’est pas à négliger pour les personnes hypersensibles. En effet, une réprimande toute légère au travail sera souvent mal perçue et amplifiée par une personne trop sensible. Là où d’autres salariés auraient perçus une légère vexation et seraient vite passés à autre chose, la personne hypersensible aura tendance à se braquer et à prendre la chose très mal. Elle en souffre davantage que la normale, son vécu émotionnel est amplifié. Les hypersensibles sont donc plus sujet à avoir des problèmes de relations, des conflits au travail sans compter qu’ils vont démarrer au quart de tour… ils peuvent devenir des bombes à retardement, qui exploseront tôt ou tard.

Dans ce cas, pour bien vivre avec son hypersensibilité, il n’est peut-être pas inutile d’apprendre à développer son assertivité.

Conclusion pour les personnes hypersensibles au travail


Tous les hypersensibles ne sont pas semblables, chacun a des caractéristiques qui lui sont propres et c’est donc à vous de voir comment vous orienter avec l’aide de ces pistes de réflexion et surtout en fonction de votre auto-évaluation et de votre expérience.

Si vous n’êtes pas heureux(se) sur votre lieu de travail, je vous encourage vivement à trouver un travail qui ait un sens pour vous, un travail que vous adorez, un travail dans lequel vous pouvez donner le meilleur de vous-même, un travail qui vous épanoui. J’espère surtout que vous ne perdrez pas l’espoir et la confiance pour opérer des changements positifs dans votre vie professionnelle.

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Comment vivre lorsqu’on a une sensibilité à fleur de peau ?

Comment vivre en étant à vif sur la plan émotionnel ?

Comment faire pour gérer son trop plein d’émotions ?

Comment retrouver la paix intérieure quand on est trop sensible ?

Si les 60 questions de notre quiz indiquent que vous êtes « une personne hypersensible », alors votre sensibilité est extrême, vous êtes comme une éponge émotionnelle et c’est pourquoi vous percevez le monde environnant (et ses souffrances) avec une sensibilité si particulière…

Votre sensibilité excessive demande à être apprivoisée et doit être transformée en force si vous voulez vivre pleinement heureux et être épanoui.

Vous pouvez très bien vivre avec votre hypersensibilité émotionnelle ou sensorielle dans la vie de tous les jours à condition de ne pas vous laisser dévorer par l’excès d’émotions.

Bien vivre avec son hypersensibilité

Les 5 conseils pour être un hypersensible heureux et épanoui


Voici les 5 conseils qui vous permettront d’être une personne heureuse et épanouie malgré votre hypersensibilité :

Le premier conseil: Apprenez à bien vous connaître.

Une personne qui ne reconnaît pas qu’elle est hypersensible va avoir tendance à en souffrir.

Il est donc important de commencer par prendre conscience que l’on a une sensibilité extrême.

Et ce n’est pas tout, car il faut encore prendre conscience de tous les avantages qui sont liés à une hypersensibilité : personne empathique, capacité d’écoute, perfectionnisme, intelligence émotionnelle, acuité sensorielle, capacité à donner du sens à sa vie, émerveillement, potentiel créatif, fiabilité relationnelle, etc.

Plus vous vous connaîtrez avec vos forces et vos qualités et mieux vous vous porterez !

Le deuxième conseil: Acceptez votre sensibilité

Ne considérez pas votre hypersensibilité comme un défaut ou comme une tare dont vous devez vous débarrasser au plus vite. Ce serait une grosse erreur.

✅ Chassez le naturel, il reviendra au galop !

Votre tempérament hypersensible n’a pas que des aspects négatifs mais si vous l’explorez, vous verrez qu’il peut s’avérer très utile et positif.

Pour mieux vivre avec votre hypersensibilité, orientez-vous de préférence vers un métier qui correspond au mieux à votre sensibilité. Un travail créatif et artistique par exemple pourra aider de nombreux hypersensibles à bien se sentir dans leur peau.

Si c’est malheureusement le cas, apprenez à ne plus avoir honte de votre excès de sensibilité.

Ecartez-vous physiquement des personnes qui vous culpabilisent de pleurer ou d’être trop émotif et débarrassez-vous une fois pour toute de la peur du regard et du jugement des autres (grâce à CECI).

Dès l’instant où vous êtes vous-même avec vos émotions, vous ne les subissez plus mais vous gérer la situation.

Avoir un environnement bienveillant et protecteur aide à mieux gérer son hypersensibilité (photos, plantes, huiles essentielles,…).

Troisième conseil: Ne refoulez pas vos émotions

Si vous ressentez le besoin de pleurer, pleurez ! Même si cela doit vous arriver en public, il n’y a pas à avoir de honte. Pleurer n’est pas un signe de faiblesse.

Si vous vous disputez, dites ce que vous ressentez !

Si vous sentez la colère monter en vous, exprimez-la, contrôlez-la ou prenez du recul en expliquant que vous reprendrez la discussion lorsque vous serez plus calme.

Si vous pensez avoir mal fait quelque chose, exprimez du lâcher prise mais ne culpabilisez pas !

Si vous êtes déçu ou frustré, exprimez-le !

Si on vous demande « comment allez-vous ? », ne répondez-pas un faux « ça va! » mais dites-le si.. «  ça ne va pas ».

Surtout, ne vous coupez pas de vos ressentis. Ne réprimez pas vos émotions. Restez ou redevenez un être humain, connecté à lui-même et à la vie.

Même si ça peut déranger certains, il est très sain de vivre à fond ses émotions et sentiments, les agréables comme les moins agréables.

L’avantage d’exprimer (d’extérioriser) ses ressentis, c’est qu’on risque moins d’attraper des maladies psychosomatiques (comme l’ulcère à l’estomac).

Quatrième conseil: Isolez-vous et reposez-vous.

N’oubliez pas que si vous êtes hypersensible, vous avez besoin de plus de repos que la moyenne des gens.

Etant une éponge émotionnelle, l’hypersensible doit apprendre à vivre à l’écart des malheurs des autres au risque sinon de les prendre pour elle ce qui est destructeur.

Alors prenez régulièrement le temps de vous isoler pour reprendre des forces.

Une personne hypersensible ne devra pas tomber dans le piège de la dépendance affective.

En effet, elle a un tel besoin affectif, un tel besoin d’être rassurée, protégée et sa peur de décevoir, d’être rejetée ou d’être abandonnée… risque d’entrainer une dépendance à l’affection d’autrui.

Ainsi, pour éviter une séparation, elle n’hésite pas à faire passer l’intérêt d’autrui avant le sien.

Cinquième conseil : Apprenez à calmer vos émotions.

Vous pouvez calmer vos émotions en agissant sur votre respiration.

La respiration abdominale lente et profonde va vous aider instantanément à calmer vos émotions.

Plus en profondeur et plus durablement, vous pouvez calmer vos émotions en agissant sur vos pensées. Car NE L’OUBLIEZ PAS : vos pensées provoquent vos ressentis.

En changeant vos pensées négatives (stress, inquiétude, angoisse, peur, colère,…) vous retrouvez à volonté votre équilibre émotionnel quand celui-ci est menacé par les circonstances.

Lisez attentivement ceci et découvrez le programme audio qui va vous permettre de retrouver votre équilibre émotionnel.

« Dès lors que vous remplacez des pensées négatives par des pensées positives, vous commencez par obtenir des résultats positifs ».

Willie NELSON

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Je suis hypersensible, que dois-je faire ?

Faut-il soigner l’hypersensibilité émotionnelle ?

Comment mieux vivre avec son hypersensibilité ?

La personne hypersensible n’est pas une personne malade. Elle a simplement une personnalité qui se caractérise par une sensibilité excessive ou extrême.

☞ Découvrez les 45 signes qui caractérisent les personnes hypersensibles.

Par conséquent, l’hypersensible ne doit pas « être soigné » ni suivre une thérapeutique bien particulière qui viserait à « se débarrasser » de sa sensibilité. Certainement pas !

Néanmoins, dans un certain nombre de cas, l’hypersensibilité peut entrainer une réelle souffrance et il faudra dans ce cas faire quelque chose pour apaiser le mal-être de la personne.

Aussi, certains troubles peuvent être liés à un état d’hypersensibilité (angoisse, phobies sociales, dépression, stress…) et dans ce cas, la personne hypersensible devra être prise en charge et soignée correctement.

Si le psychiatre pose un diagnostic plus large, il faut d’abord traiter le diagnostic plus large. Il peut s’agir par exemple d’un trouble anxieux ou de l’humeur.

Mais pour ce qui concerne l’hypersensibilité elle-même, il ne sert à rien de vouloir s’en débarrasser car elle finirait par revenir assez vite…

Comment faire pour gérer sa sensibilité extrême ?


Voici les 3 étapes à suivre pour gérer votre hypersensibilité :

1/ La première étape: prenez conscience que vous êtes hypersensible.

Pour commencer, faites le test et vérifier que vous êtes réellement une personne ultra-sensible.

Savoir que l’on est hypersensible est déjà une grande libération puisque ça permet de comprendre ce qui se passe et surtout de se dire que l’on est pas « anormal » mais plutôt avec une « force » , un « atout », une sorte d’intelligence émotionnelle à explorer et à développer.

Gérer son Hypersensibilité
Bien gérer son hypersensibilité

✅ Reconnaissez et acceptez le fait que vous êtes différent de la majorité.

2/ La deuxième étape : fermez la porte aux émotions des autres.

Pour bien gérer son hypersensibilité, il ne faut plus laisser les émotions des autres vous pourrir la vie

Vous allez apprendre à gérer vos ressentis pour vous protéger des excès émotionnels. Concrètement, lorsque vous rencontrez une personne émotive, prenez le temps de l’observer et efforcez-vous de ne pas laisser cette émotion extérieure rentrer chez vous. Dites-vous à ce moment-là que vous n’êtes pas « la serpillère » qui absorbe tous les ressentis des autres.

En réalité, vous avez toujours le choix de laisser une émotion ou un sentiment prendre le pouvoir et décider de ce que vous allez dire, faire ou ressentir… ou, au contraire, d’apprendre à la gérer.

Comme le surfeur, vous pouvez vous laisser casser par les vagues les plus fortes ou vous pouvez aussi profiter de leur énergie pour vous laisser porter par elles…

Lorsque vous sentez que les émotions commencent à vous pourrir la vie, vous devez choisir non pas de les laisser entrer en vous mais plutôt PRENDRE L’HABITUDE de refuser de vous laisser envahir.

Evitez aussi les situations et les événements qui seraient trop inconfortables pour vous.

Prenez du recul et de la distance dès lors que vous sentez que les émotions des autres vous touchent. A ce moment-là, soyez plutôt à l’écoute de vos propres besoins. Efforcez-vous de faire passer vos plaisirs avant ceux des autres. Détachez-vous du mental qui pense et réfléchi pour vous reconnecter à votre corps en pratiquant la relaxation, la respiration abdominale.

Pour garder votre sérénité, détachez-vous du regard et du jugement des autres. Rappelez-vous que vous n’êtes pas responsable de ce qui arrive aux autres (leurs pensées ou leurs émotions) même si c’est vous qui êtes à côté d’eux.

L’hypersensible pense en priorité aux autres avant de penser à lui-même. En conséquence, l’hypersensible est une proie facile et il devra se méfier des manipulateurs pervers narcissiques. En effet, ceux-ci vont pouvoir profiter des failles, des blessures narcissiques, de la trop grande générosité pour mettre leur emprise.

Le problème pour gérer son excès de sensibilité, c’est que l’hypersensible est souvent prêt à accepter des exigences disproportionnées – voire les brimades – de ses parents, d’enfants ou de partenaires amoureux injustes. Dans ce cas, il faudra sortir de la relation de dépendance affective.

L’hypersensible a un grand désir d’être aimé en même temps qu’il a peur de décevoir l’autre et s’il veut réussir sa vie, il devra donc apprendre à vivre sans craindre le regard et le jugement des autres.

Offrez-vous des moments pour vous décharger de vos émotions et isolez-vous pour des moments de calme et et pour recharger vos batteries.

Si les sentiments négatifs altèrent vos capacités, vous prennent votre énergie et vous mettent par terre, vous devez faire le maximum pour lutter contre ces états émotionnels. Beaucoup choisissent de recourir aux traitements chimiques qui peuvent avoir des effets secondaires (anxiolytiques ou anti-dépresseurs).

Comme alternative naturelle, vous avez la possibilité de gérer vos émotions négatives avec la « florithérapie ».

✅ Si vous ne connaissez pas encore, découvrez ici l’alchimie émotionnelle des fleurs d’Edward Bach (médecin homéopathe) pour améliorer de manière significative votre bien-être émotionnel (c’est-à-dire transformer les énergies négatives en état d’esprit positif).

Fleurs de Bach
Fleurs de Bach pour bien gérer l’hypersensibilité

En parallèle de vous protéger et de limiter les excès émotionnels (étape 2), il vous faudra surtout explorer votre hypersensibilité.

C’est la troisième étape :

3/ La troisième étape : profitez de votre hypersensibilité !

Lorsqu’on parvient à sortir du stress et du brouillard émotionnel, on constate que l’hypersensibilité est une richesse et une grande qualité.

Si vous en avez pris conscience (étape1), que vous êtes parvenu à limiter l’intrusion des émotions des autres (étape 2), alors il vous reste maintenant à vivre et à profiter de cette force que vous avez d’être une personne très humainement sensible. Vous percevez quantité de choses qui échappent complètement aux personnes qui ne sont pas assez sensibles, à vous de savoir en profiter utilement.

☞ Voyez ici les avantages d’être une personne hypersensible.

✅ Entourez-vous de personnes bienveillantes avec lesquelles vous pouvez parler et exprimer vos sentiments.

Voyez ici comment vivre votre hypersensibilité au quotidien.

Conclusion pour gérer son hypersensibilité


L’hypersensibilité n’est pas une maladie qu’il faut soigner ou éradiquer. Elle est un trait de caractère de la personnalité humaine et au lieu de la combattre, il faut l’explorer et être fier de sa sensibilité.

Quels sont les risques de rejeter son hypersensibilité ? 

Quand on refuse son hypersensibilité, on se construit une carapace au gré des circonstances, on vit dans le malaise, on se coupe de nos ressentis, on s’isole complètement, on se force à entrer dans un moule pour correspondre à la société et on fini par oublier d’être soi-même. Au final, on aura la désagréable impression d’être passé complètement à côté de sa vie.

Les hypersensibles qui ont trouvé un équilibre ont aussi appris à gérer leurs pensées.

Vous pouvez contrôler les pensées qui vous traversent l’esprit. Vous pouvez vous entraîner à modifier ces pensées pour qu’elles ne soient pas une source de stress, de peur, d’anxiété et de tensions. La seule condition pour y parvenir, c’est de vous entraîner un peu chaque jour.

Lisez attentivement ceci et découvrez le programme qui vous permettra de reprendre un peu plus chaque jour le contrôle de vos pensées pour avoir des pensées de calme et de sérénité dans toutes les circonstances.

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Êtes-vous sans cesse préoccupé par ce que les autres ressentent ?

Avez-vous le sentiment d’être « une éponge à émotions » ?

Êtes-vous irritable avec la sensibilité à fleur de peau ?

Êtes-vous incommodé par des bruits ou des odeurs ?

Avez-vous du mal à gérer votre stress ?

Êtes-vous trop sensible aux critiques ?

Êtes-vous paniqué(e) à l’idée de déménager ?

Est-ce que vous analysez tout pour tenter de tout comprendre ?

Si vous avez répondu « oui » à la plupart de ces questions, alors comme une personne sur cinq, vous avez peut-être une personnalité hypersensible.

Pour vous aider à y voir plus clair, dans cet article, je dresse la liste des principales caractéristiques qui permettent de reconnaître les hypersensibles.

Comment reconnaître une personne hypersensible ?

Comment se manifeste l’hypersensibilité? Comment savoir si on est hyper-sensible ?

Voici la liste des 45 signes, symptômes et caractéristiques de l’hypersensibilité :

  • Les émotions sont ressenties avec plus d’intensité, comme des « tsunamis émotionnels ».
  • Les ressentis sont plus durables dans le temps.
  • Il y a une difficulté à gérer ses émotions, à contrôler ses ressentis.
  • Les pleurs et les montées émotionnelles sont fréquentes dans les situations chargées émotionnellement (films, spectacle, sport,…).
  • Une grande empathie permet de se mettre facilement à la place des autres et ressentir leurs émotions.
  • Une capacité à absorber facilement les émotions des personnes de l’entourage.
  • Les cinq sens peuvent être très développés ce qui rend particulièrement sensible aux bruits, à la lumière, aux odeurs et au toucher.
  • La capacité de voir des signaux et des détails que la plupart des gens ne remarquent pas.
  • L’hypersensible est vite blessée par des critiques ou des reproches (sa susceptibilité est accrue). Et il y réagit de façon plus intense.
  • Un besoin de plaire et d’éviter les remarques ou les critiques négatives.
  • Une fatigue et un épuisement rapide en particulier en présence de personnes tristes, agressives ou manipulatrices.
  • Un tempérament anxieux ou irritable.
  • Une hésitation et des difficultés à faire des choix et prendre des décisions.
  • Une frustration de faire un mauvais choix.
  • Les hypersensibles sont réfractaires aux changements (déménagements, séparation du conjoint, …). Ils auront une grande souffrance lors des ruptures sentimentales, notamment le premier amour.
  • Un perfectionnisme : une grande implication dans le travail avec un souci du détail et l’envie de bien faire les choses.
  • Un instinct développé avec un grand sens de l’intuition.
  • Une difficulté à supporter longtemps la compagnie d’autres personnes.
  • Un besoin de se retrouver seul(e) et de s’isoler pour se ressourcer.
  • Une hyperréactivité, une irritabilité avec énervement rapide.
  • Un stress supérieur à la moyenne des gens.
  • Une tendance à vouloir rester à l’écart des conflits.
  • Un désintérêt pour les films d’horreur ou de violence.
  • Des peurs et « la peur d’avoir peur ».
  • Des réactions souvent imprévisibles ou difficiles à comprendre pour l’entourage.
  • Une sensation de vivre plus intensément les choses (les crises comme les bons moments).
  • La personne hypersensible a peur du regard et du jugement des autres, elle a besoin de savoir ce que les autres pensent d’elle.
  • Une forte culpabilité est ressentie si l’hypersensible pense avoir blessé quelqu’un.
  • Une plus grande impatience.
  • Une stabilité et de la fidélité dans les relations.
  • La recherche de sens à sa vie et le désir de vivre des expériences enrichissantes.
  • Un plus fort ressenti de la douleur.
  • L’absence d’esprit de compétition. Les hypersensibles n’aiment pas se comparer, rivaliser ou se battre contre les autres. Ils peuvent se lancer des défis à eux-mêmes pour se dépasser mais ils n’aiment pas dépasser les autres.
Caractéristiques de l'hypersensibilité
L’hypersensible se pose beaucoup de questions
  • Une grande curiosité : une des caractéristiques de l’hypersensibilité est de s’intéresser à tout, d’aimer explorer de nouveaux univers, d’étudier un sujet en profondeur, de se poser beaucoup de questions, de chercher à tout comprendre, d’avoir un esprit toujours en alerte ainsi qu’une soif de connaissances. Cette curiosité sans fin est aussi très bénéfique dans les relations humaines pour mieux comprendre et connaitre les autres.
  • Les hypersensibles pensent tout le temps et ressassent ce qu’on leur dit.
  • La recherche de relations profondes et authentiques. La personne hautement sensible désire des relations avec quelqu’un qui la comprend et la respecte.
  • Un autre signe qui caractérise l’hypersensible : la peur de l’ennui, de l’inactivité ou de la passivité.
  • Une personne à hypersensible a besoin de calme, de réflexion, d’introspection pour se reposer et refaire le plein d’énergie. Elle préfère souvent être seule, c’est comme un principe de précaution pour éviter l’épuisement.
  • Une allergie aux imprévus et à l’inconnu. En temps normal, l’hypersensible arrive à tout contrôler, tout prévoir et tout anticiper. Un changement de l’emploi du temps à la dernière minute, une tâche supplémentaire rajoutée, un invité surprise, un petit chamboulement peut venir tout déstabiliser dans sa journée voire lui faire perdre ses moyens.
  • Les personnes hypersensibles ont tendance à être spontanées et impulsives voire explosives (colériques).
  • Une tendance à devenir dépendant affectif.
  • Une grande conscience du temps qui passe, des actes manqués, des pertes…
  • Les hypersensibles sont souvent des personnes douées, avec des talents multiples et beaucoup d’imagination.
  • Il est encore possible de reconnaître les personnes hypersensibles car elles ont souvent eu comme préoccupation principale dans leur enfance, de plaire à leurs parents, au détriment de satisfaire leurs propres désirs, avec en conséquence, une grande sensibilité à leur jugement.
  • Enfin, une certaine peur de l’abandon pouvait les amener à accepter des injustices de leur part. Ainsi, souvent, les enfants hypersensibles préféraient passer du temps avec leurs parents plutôt qu’en compagnie d’autres enfants.

Après avoir lu cette liste, je vous repose la question :

☞ Êtes-vous sûr d’être aussi hypersensible que vous l’imaginez ?

☞ Êtes-vous réellement une personne hypersensible ?

Pour savoir si vous êtes hypersensible et pour connaître votre niveau de sensibilité, faible, normale, excessive ou extrême, je vous suggère de répondre aux 60 questions de notre test de l’hypersensibilité.

Le Test se trouve ici.

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

D’où vient l’hypersensibilité ?

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

Comment définir l’hypersensibilité ?

L’hypersensibilité est-elle une maladie ?

Quels sont les avantages d’être hypersensible ?

Quels sont les inconvénients d’être hypersensible ?

Comment diagnostiquer une personne hypersensible ?

Définition: l’hypersensibilité émotionnelle, est-ce une maladie ?


Du point de vue psychologique, être hypersensible, c’est simplement avoir une plus grande sensibilité que la moyenne des gens. Les hypersensibles sont des individus qui ressentent les choses avec excès (que ce soit avec leurs émotions ou avec leurs cinq sens).

D’autres termes sont utilisés pour désigner les personnes hypersensibles :

« sujets hypersensibles »

« individus hautement sensibles »

« PHS »

« les ultrasensibles ».

En anglais, on parlera de « highly sensitive people » ou « highly sensitive person » avec l’acronyme « HSP ».

10 à 35 personnes sur 100 seraient des hypersensibles émotionnels.

Quelle différence entre hyperémotivité et hypersensibilité ?

Il ne faut pas confondre hyperémotivité et hypersensibilité émotionnelle: la plupart des personnes hypersensibles sont très émotives mais pas toutes. Ainsi, par exemple, tous les hypersensibles ne se mettent pas à pleurer devant la télévision. Ils ont bien d’autres caractéristiques que d’être simplement émotifs.

☞ Découvrez la liste des 45 caractéristiques de l’hypersensibilité.

Est-ce un problème de santé d’être trop sensible ?

Une personne hypersensible peut rencontrer des difficultés à vivre avec son hypersensibilité émotionnelle. L’entourage se demande aussi souvent comment faire pour vivre avec une personne hypersensible.

L’hypersensibilité est plus un tempérament, un trait de caractère et même un ensemble de caractéristiques individuelles qu’une maladie ou une pathologie. On ne parlera donc pas de « soigner » ni de « guérir » son hypersensibilité mais on se demandera plutôt comment « mieux vivre avec » une sensibilité extrême et comment apprendre à gérer son hypersensibilité émotionnelle.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’être hypersensible ?


Il y a des avantages et des inconvénients à être hypersensible.

Voici 5 avantages du tempérament hypersensible :

Les avantages de l'hypersensibilité
  1. L’hypersensible est très empathique. Il peut facilement se mettre dans la peau de autres, se connecter à leurs émotions et ressentir leurs sentiments.
  2. Les 5 sens physiologiques (ouïe, goût, odorat, le toucher, vue) sont en général très développés chez un être hypersensible. Sa capacité à ressentir le monde est très développée.
  3. Les hypersensibles prennent les choses à cœur et ils s’impliquent fortement dans ce qu’ils font. Ils ont aussi le sens du détail. En conséquence, ils font généralement bien les choses.
  4. Les hypersensibles ont beaucoup d’intuition (sixième sens), ils ont de l’instinct et ressentent assez bien les signes du destin.
  5. Les gens hypersensibles sont curieux et ils s’appliquent à vivre une vie riche de sens et d’expériences.

Voici les 10 principaux inconvénients d’avoir une sensibilité émotionnelle élevée :

  1. La personne hypersensible est plus fortement touchée par les différentes peurs. Elle a même souvent « peur d’avoir peur ».
  2. Elle va absorber trop facilement les émotions des autres comme la tristesse ce qui engendre souvent un mal-être personnel.
  3. L’hypersensible s’irrite, se fatigue et s’épuise plus vite que la moyenne.
  4. L’hypersensibilité émotionnelle rend anxieux et très irritable. On se montre assez impatient et on s’énerve facilement.
  5. L’hypersensible sera une personne susceptible qui se sentira vite blessée par un reproche ou une critique.
  6. L’hypersensible est une personne qui gère difficilement ses émotions et pleure souvent.
  7. Les hypersensibles sont indécis, ils ont des difficultés à prendre des décisions.
  8. L’hypersensible n’aime pas les changements (déménagements, divorce).
  9. Le moindre bruit empêche l’hypersensible de se concentrer ; il a besoin d’être dans un bureau fermé pour travailler. Ce qui est un aspect important à prendre en compte dans le choix de son métier.
  10. La générosité, la dépendance affective et la difficulté à gérer ses émotions font que la personne l’hypersensible est une proie relativement facile pour les pervers narcissiques.

Il faudrait encore ajouter à la liste que les hypersensibles peuvent être timides ou introvertis. Mais tous les timides et tous les introvertis ne sont pas forcément hypersensibles. En effet, il y a un bon nombre d’hypersensibles qui ont un caractère extraverti.

Quels sont les causes de l’hypersensibilité émotionnelle ?


D’où vient cette sensibilité extrême ?

On peut distinguer quatre origines possibles à l’hypersensibilité, une part serait inée et l’autre acquise:

  1. Une origine génétique ne peut pas être écartée.
  2. Durant la période intra-utérine, le fœtus est comme une éponge qui prend les émotions de sa mère durant 9 mois.
  3. Une enfance difficile durant laquelle le monde serait perçu comme « trop » violent ou dangereux, des parents qui n’ont pas d’équilibre : soit surprotecteurs ou absents (abandon).
  4. L’entourage et une mauvaise adaptation aux relations sociales à l’âge adulte peuvent favoriser le caractère hypersensible.

Comment « diagnostiquer » une personne hypersensible ?


Comment savoir si on est hypersensible ?

Pour détecter que vous êtes hypersensible émotionnel, le mieux sera de faire notre test en ligne.

Prenez quelques minutes et répondez aux 60 questions du test de l’hypersensibilité:

TEST Hypersensibilité

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more


Pin It on Pinterest

Share This