Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Comment se débarrasser définitivement d’une timidité maladive ?


Soyons clair : la timidité n’est pas une maladie.

Elle est un trait de la personnalité normale.

Mais quand elle est « maladive » chez un adulte, la timidité peut devenir handicapante et vraiment gâcher la vie.

En réalité, c’est l’anxiété qui pose un vrai problème à la personne timide.

 

vaincre-sa-timidite : timidité maladive

La Timidité Maladive

C’est ce sentiment de peur qu’elle éprouve à l’égard des autres, en particulier les personnes inconnues. Une peur qui s’accompagne souvent d’un refus, inconscient, de s’engager dans des relations avec les autres.

Les adultes qui souffrent de timidité maladive ont alors l’impression qu’ils ne peuvent rien y faire, l’impression que cette peur est plus forte qu’eux…

Vaincre la timidité maladive revient donc à soigner sa peur de l’autre. Cette peur qui est une émotion difficilement contrôlable.

Lorsqu’une personne timide déclenche des crises d’angoisses et des attaques de panique, on dira cette fois qu’elle souffre d’une vraie maladie : la phobie sociale ou agoraphobie.

En général, le timide est quelqu’un qui manque de confiance en lui. C’est ce doute de soi et la crainte qui prédomineront à chaque fois qu’il s’agira d’entrer en relations avec d’autres. Cela se remarque lorsque la personne n’ose pas faire le premier pas.

Naturellement, à long terme, un individu qui est maladivement timide aura tendance à éviter les autres et à se replier sur lui-même. Avec un risque de sombrer dans la déprime ou la dépression.

.

Pourquoi souffre-t-on de timidité excessive ?


Le problème vient du fait que les personnes timides sont trop centrées sur elles-mêmes. Elles se demandent sans cesse ce que les autres vont penser d’elles.

Elles se répètent sans cesse des phrases négatives du genre « je ne suis pas assez ceci ou cela… » ou « elle est trop belle pour moi … » ou « je ne parviendrai pas à … »

Les personnes timides ont tendance à sous-estimer leurs capacités et en même temps à se mettre la barre trop haute.

C’est ce décalage et la peur de ne pas être à la hauteur qui crée un malaise, une peur… qu’elles sont incapables de contrôler.

Les personnes timides s’auto-dévalorisent :

« oui, j’aurais dû…, mais je suis timide »

« je n’ai pas pu le dire, j’ai bafouillé… »

« pourquoi me porterait-il un intérêt ? »

« pourquoi fréquenterait-il quelqu’un comme moi ? »

« je ne suis pas assez intelligente pour lui »

« je ne suis pas assez chic pour elle »

etc…

Si vous êtes maladivement timide, prêtez une attention à votre monologue intérieur. En particulier, lorsque vous rencontrez une personne nouvelle.

Que vous dites-vous au fond de vous ?

Ne trouvez-vous pas que ce dialogue à l’intérieur de votre tête est inutile et auto-dévalorisant ?

.

Quels sont les symptômes de la timidité maladive ?


Voici les principaux symptômes :

  • Bafouiller ou être incapable de parler à des inconnus, à des personnes impressionnantes ou devant un groupe (voici 5 vidéos pour améliorer vos prises de parole en public)
  • Sensation d’oreilles qui chauffent dès qu’on lui adresse la parole
  • Rougeurs au niveau des joues
  • Transpiration excessive
  • Tremblements (mains)
  • Palpitations (accélération du rythme du cœur)
  • État d’anxiété ou mal à l’aise dans les situations sociales
  • Manque d’aisance et maladresse à l’égard des inconnus
  • Peur du regard des autres (voici 5 solutions contre cette « blemmophobie »)
  • Peur d’être jugé ou critiqué
  • Peur de paraître ridicule ou d’être rejeté
  • Peur de sembler « faible » ou « différent » aux yeux des autres
  • Peur d’être le centre d’intérêt
  • Se sentir inintéressant (par exemple, sans sens de l’humour)
  • Comportement d’évitement, de retrait ou de fuite
  • Contrôle permanent de ses gestes
  • Paniqué lorsqu’il pense à une situation sociale
  • Tendance à se créer son propre monde (et à s’y renfermer)
  • Vit dans la crainte de tomber sur une situation embarrassante

.

Comment vaincre sa timidité quand elle est maladive ?


Cela est beaucoup plus facile qu’il n’y paraît.

En fait, tout se passe dans la tête !

Les peurs dont souffre le timide sont inconscientes. Le mental du timide n’a pas été correctement programmé durant son enfance. En conséquence, le timide a une image de lui-même qui est fausse et conditionnée par ses expériences douloureuses du passé.

Le manque de confiance en soi sera le principal problème que la personne timide devra surmonter.

Mais quelque soit l’âge, la solution pour combattre la timidité maladive passe par une thérapie de « reprogrammation » du subconscient.

C’est en reprogrammant son mental que la personne timide pourra se libérer de ses blocages et vivre des relations nouvelles et épanouissantes.

Ainsi petit à petit, la peur de l’autre s’efface et la timidité disparaît définitivement.

.

Comment se programmer mentalement pour ne plus être timide ?


Pour vaincre la timidité maladive, je vous recommande simplement de reprogrammer votre subconscient en écoutant des « offirmations » de confiance en soi.

Les offirmations agissent comme des « autosuggestions » qui vont vous permettre de vous visualiser, de vous représenter sous les traits d’une personne sûr d’elle, à l’aise avec les autres et une personne qui ira automatiquement et sans crainte vers les autres (en étant totalement sûr de soi).

Je vous explique ici comment avoir 100% confiance en soi pour vaincre définitivement sa timidité maladive.

Comment Vaincre sa Timidité ?.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.
read more