Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Pourquoi le blemophobe a-t-il peur du jugement des autres ?


Selon le wikitionnaire, un blemmophobe est une personne atteinte de blemmophobie.

Et la blemmophobie, me direz-vous  ?

Par définition, ce n’est rien d’autre que la peur du regard des autres (une phobie sociale).

Le saviez-vous ?

La plupart des personnes « en fin de vie » regrettent de n’avoir pas eu le courage de vivre leur vie comme elles le voulaient parce qu’elles ont eu peur du regard des autres.

C’est le plus commun des 5 regrets des personnes en fin de vie selon l’enquête réalisée par une infirmière, Bronnie Ware dont voici l’ouvrage:

Les 5 regrets des personnes en fin de vie

En réalité, nous sommes tous victimes, à un moment ou un autre, de la peur du regard des autres ou la peur du jugement des autres.

Il suffit, pour s’en convaincre, d’observer que la majorité d’entre nous a peur de parler en public (voyez ici).

Rendez-vous compte que certaines personnes ont autant peur de parler en public que de mourir !

Bien entendu, cela ne signifie pas que nous vivons tous avec ce véritable « handicap » social que constitue la blemmophobie.

Voyons maintenant…

 

Comment et pourquoi devient-on blemophobe ?


Voici les explications…

Vaincre-sa-timidite : Blemophobe - Blemmophobe

Le Blemmophobe

Pour commencer, il faut savoir que le blemmophobe est quelqu’un qui est très mal dans sa peau (c’est expliqué ici comment être bien dans sa peau), quelqu’un qui n’est pas à l’aise dans ses relations avec les autres, quelqu’un qui n’est pas épanoui ni heureux.

Comment est-ce possible ?

Il y a de nombreuses raisons qui font qu’une personne est blemophobe :

 .

La première raison : le blemmophobe est une personne qui cherche en permanence à plaire à tout le monde.

Évidemment, c’est bien de vouloir plaire. Mais il ne faut pas avoir peur de déplaire, lorsque cela est nécessaire.

Le problème quand on veut plaire tout le temps et à tout le monde, est double :

Premièrement, on vit avec la peur de décevoir et la crainte d’être jugé négativement ou même rejeté par les autres.

Deuxièmement, on ne fait pas ce qu’on a envie de faire (ou ce qu’on devrait faire) mais ce que les autres veulent.

De plus, on se pose beaucoup trop de questions inhibitrices :

Suis-je à la hauteur ? Ne suis-je pas trop ridicule ? Vont-ils m’apprécier ? Vont-ils me rejeter ? Si je dis ça ou si je fais ça… qu’est-ce que les gens vont penser de moi ? Etc.

 

La deuxième raison : le blemmophobe est une personne qui connait relativement mal la nature humaine.

Le blemophobe croit qu’il est le centre de l’attention et des regards des autres. Comme si les autres allaient en permanence le regarder, le juger ou le critiquer. Il a tendance à s’imaginer que les autres « se focalisent » sur lui et « parlent » dans son dos.

Bien sûr, ceci est complètement faux !

La réalité de la nature humaine veut que les autres sont toujours plus intéressés par eux-mêmes que par nous (égotisme).

 

La troisième raison : le blemmophobe est une personne très susceptible.

Quand on a peur des autres, c’est souvent parce qu’on est trop sensible au jugements des autres ou qu’on leur accorde une trop grande importance. Un peu comme si le blemophobe était en permanence sur ses gardes et qu’il « démarrait au quart de tour ».

Ceci sera particulièrement vrai si le jugement d’autrui est négatif. Car lorsqu’on a peur du regard des autres, on réagit vivement aux critiques et remarques négatives et on oublie vite les compliments et les éloges qui sont formulées à notre égard.

 

Quatrième raison : le blemmophobe est une personne qui oublie qu’elle est humaine.

Le blemophobe a du mal à rire de lui-même et accepte difficilement ses défauts et ses échecs. Il redoute de paraître ridicule ou pas à la hauteur ou encore de faire des erreurs. Oubliant qu’il est un être humain avec des qualités et des défauts, faillible et imparfait. Il ne comprend pas que ce sont ses imperfections, ses défauts ou ses faiblesses qui le rendent « humain » aux yeux des autres.

 

La cinquième raison : le blemmophobe a tendance à se comparer aux autres.

Que se passe-t-il quand on se compare aux autres ?

C’est très simple : une personne qui se compare aux autres se dévalue, perd confiance en elle et finit par faire un complexe d’infériorité.

 

La sixième raison : le blemophobe est resté dans un état « d’enfant intérieur ».

Selon Didier Pénissard, le spécialiste qui aide de nombreuses personnes à vaincre leur peur du jugement des autres, le blemmophobe souffre du « syndrome de l’enfant intérieur ».

De quoi s’agit-il ?

Comme un petit enfant de 6 ans, l’adulte qui est blemophobe recherche l’approbation des autres. C’est-à-dire que tout ce qu’il fait, il le fait en grande partie pour être apprécié et approuvé par les autres.

Mais cette attente d’approbation s’accompagne d’une peur: la peur du jugement des autres.

Alors si vous souffrez de la peur du regard des autres, c’est sans doute parce que vous êtes resté dans cet « état d’enfant intérieur », c’est à dire que vous vivez psychologiquement et émotionnellement comme si vous étiez encore un enfant.

L’adulte libre est celui qui s’exprime sans crainte face au regard des autres. Pour vous libérer de votre « enfant intérieur », lisez ceci.

.

La septième raison : le blemmophobe vit comme si l’autre était plus important que lui.

Sur le plan psychologique, le blemmophobe donne au regard des autres plus d’importance qu’il donne à son propre regard.

Ainsi, il donne du pouvoir aux autres et se considère le plus souvent en infériorité par rapport à eux. En conséquence, le blemmophobe va se taire car il n’ose pas exprimer ses idées de peur que les autres les jugent moins bonnes.

A vouloir « toujours être à la hauteur », le blemmophobe finit par s’épuiser. C’est le burn-out !

 

La huitième raison : le blemmophobe a peur de créer des conflits avec les autres.

Par dessus tout, le blemmophobe craint les désaccords ce qui l’inhibe dans sa capacité à s’affirmer : il a peur de dire non (lisez cet article pour savoir dire « non »).

En conséquence, il va vouloir à tout prix être gentil. Il alignera ses idées sur celles des autres pour éviter la confrontation.

 

La neuvième raison : le blemmophobe a peur d’agir et FAIRE ce qu’il désire.

Il ne se sent pas libre d’agir et faire ce qui est bon pour lui par peur d’être jugé, critiqué ou de paraître ridicule.

 

La dixième et dernière raison : le blémmophobe a une faible estime personnelle et peu confiance en lui-même.

Quand on manque d’estime et de confiance en soi, ce sont les autres qui nous définissent et nous n’osons pas exprimer notre vraie personnalité.

Tout se passe comme si c’était les autres qui décident de ce que nous sommes…

A l’opposé, les gens qui ont confiance en eux et qui ont une bonne image d’eux-mêmes ne craignent pas le regard et le jugement des autres. Ils ont une personnalité charismatique.

 

Quel est le danger de rester blemmophobe ?


La blemmophobie nous empêche de réaliser des choses. Elle nous bloque. Elle nous fait souffrir. Elle nous use. Elle s’oppose à notre épanouissement. La peur des autres peut nous rendre malheureux toute notre vie.

On passe à côté de notre vie avec au final un sentiment d’échec.

Être trop sensible au regard d’autrui est un frein dans notre succès personnel et professionnel.

Si vous êtes blemmophobe et si vous le restez toute votre vie, vous n’êtes pas vous-même mais vous êtes les autres ! Ce qui est catastrophique.

 

Comment vaincre la peur du regard des autres ?


Lisez ces 2 articles :

Comment Vaincre la Blemmophobie une Bonne Fois pour Toutes [10 Commandements]

Comment Ne Plus Jamais Avoir Peur du Regard des Autres ? [9 Conseils]

.

Si vous pensez être blemmophobe, j’aimerais que vous m’indiquiez dans les commentaires quelle est votre principale difficulté ?

.

Comment Vaincre sa Timidité ?.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.
read more

Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Comment rester zen en toutes circonstances quand on est timide


Le saviez-vous ?

Nous sommes des créatures d’habitudes.

Tout ce qui nous arrive aujourd’hui est le résultat d’un grand nombre d’habitudes qui se sont ancrées en nous et qui se sont renforcées au fil du temps.

Comme vous le savez, certaines habitudes sont bonnes et d’autres mauvaises. Ainsi, c’est la force de certaines habitudes qui a fait de nous une personne timide.

Nous avons pris l’habitude de douter et cette habitude a toujours plus d’influence et d’emprise sur nous. Nous finissons par croire que nous ne sommes pas capables de faire de nouvelles choses, d’adresser la parole à un inconnu ou de prendre la parole en public.

Si vous laissez ces mauvaises habitudes gouverner votre vie, il n’y a aucune chance de devenir zen et de se défaire de la timidité.

Au lieu de cela, réveillez-vous avant qu’il soit trop tard et décidez une bonne fois pour toutes de prendre votre vie en mains et de faire ce qu’il faut pour changer progressivement vos vieilles habitudes.

C’est pourquoi je vous recommande d’adopter des habitudes zen ou si vous préférez, la « zen attitude ».

 

Vaincre-sa-timidite : Habitudes Zen

Des Habitudes Zen Pour Rester Zen

Pourquoi ?

Simplement parce que les habitudes zen sont un excellent moyen de vaincre sa timidité.

« Vos croyances deviennent vos pensées,
Vos pensées deviennent vos mots,
Vos mots deviennent vos actions,
Vos actions deviennent vos habitudes,
Vos habitudes deviennent vos valeurs
Vos valeurs deviennent votre destinée ». 

Gandhi

 

Voyons quels sont les 6 habitudes zen qui vous aideront à vaincre votre timidité


1- La personne timide oublie souvent de vivre le moment présent.

Elle a plutôt tendance à se lamenter sur le passé (ressasser ses échecs) et à devancer les problèmes en se préoccupant du futur (l’anxiété de se demander ce qu’elle va bien pouvoir dire ou répondre…).

Dans ce cas, l’habitude zen à adopter est très simple : vivre le présent de façon sérieuse.

Écouter les autres, s’intéresser honnêtement à eux est une bonne façon d’être zen et dans le présent.

Savoir se récompenser, se complimenter et accepter les compliments des autres est une autre bonne façon de se connecter au moment présent.

« Ne demeure pas dans le passé, ne rêve pas du futur, concentre ton esprit sur le moment présent » Bouddha

.

2- La personne timide sort peu de sa zone de confort.

Elle devrait pourtant changer cette mauvaise habitude et prendre des risques en sortant des sentiers battus.

Souvent, la personne timide ne bouge pas parce qu’elle a peur :

Pour devenir zen, le timide doit apprendre à surmonter ses peurs.

La peur, le stress et le trac ne sont pas des habitudes zen. La bonne habitude à prendre, c’est l’action. Voyez ici 3 conseils pour vaincre ses peurs et faire des choses inhabituelles.

« Le courage, c’est quand on a peur mais qu’on y va quand même » Neil Gaiman

 .

3- La personne timide a du mal à lâcher prise.

Elle se préoccupe beaucoup trop d’elle-même et veut trop se contrôler.

A ce niveau, elle est incapable de relativiser et prendre du recul vis-vis d’elle-même.

Le lâcher prise permet 5 choses :

1/ Mieux vivre le moment présent.

Vaincre-sa-timidite : le lâcher prise (Habitudes Zen)

Habitude Zen : Le Lâcher Prise

2/ Accepter plus facilement tout ce qui nous arrive (même le ridicule).

3/ Arrêter de penser et réfléchir (pour se connecter aux ressentis).

4/ Se détacher de nos craintes et faire baisser l’anxiété.

5/ Prêter plus attention aux autres.

Pour être zen, le timide devrait se poser cette question :

Si je ne suis pas à la hauteur et si je suis imparfait, est-ce une catastrophe ? Est-ce vraiment la fin du monde ?

Certainement pas !

En général, c’est le manque de confiance en soi qui empêche de lâcher prise et d’accepter positivement ce qui arrive…

 « Si on cesse de se prendre la tête et se laisse porter par son influx positif, façon zen, des solutions apparaissent » Helen Fielding

 .

4- La personne timide ne respire pas profondément.

Le résultat : le timide est souvent stressé.

Comme vous le savez, la respiration est une arme précieuse pour communiquer efficacement et sans stresser.

La respiration abdominale régulière, harmonieuse, procure une sensation de détente immédiate et apporte un meilleur contrôle de soi et de ses émotions.

La respiration abdominale nous ramène à l’instant présent en faisant taire notre mental.

En respirant avec le ventre, le timide pourra être zen, se détendre et communiquer avec plus d’aisance et d’assurance.

.

5- La personne timide procrastine (elle remet sans cesse au lendemain).

La tendance à la procrastination (voyez ici de quoi il s’agit exactement) est la principale raison pour laquelle beaucoup de gens se sentent peur sûr d’eux et timides.

Et c’est vrai, le timide est bien connu pour tergiverser jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Comme vous le savez, le retard entraine souvent la défaite…

L’habitude qui consiste à se trouver toujours des raisons de ne pas faire quelque chose est mauvaise. Elle génère du stress, de la colère, de la peur et de la culpabilité.

Une des habitudes zen les plus précieuses que vous pouvez développer est de faire les choses tout de suite.

Le timide doit apprendre à passer à la vitesse supérieure.

.

Vaincre-sa-timidite : Pensée Négative et Positive

Chasser les Pensées Négatives pour Être Zen

6- La personne timide a souvent des pensées négatives d’infériorité

Le timide a pris l’habitude de penser qu’il manque d’initiative, qu’il est incapable de faire certaines choses, qu’il n’est pas à la hauteur, qu’il est moins doué que les autres, qu’il est stupide ou ridicule, qu’il ne va pas réussir, qu’il n’a pas assez confiance en lui…

L’habitude zen est de pratiquer la pensée positive et d’affirmer sa supériorité pour chasser les pensées négatives de votre esprit.

Pour devenir zen, le timide doit développer son charisme. Voici 5 conseils pour devenir plus charismatique.

La meilleure façon de positiver ses pensées (et de prendre confiance en soi) est de remplacer les affirmations négatives par des affirmations positives :

« Je ne peux pas faire cela » « Je peux faire cela »

« Je ne suis pas capable » « Je suis capable »

« Je n’ai pas les moyens d’entreprendre… » « J’ai les moyens de… »

Pour positiver davantage vos pensées, je vous recommande vivement cette habitude zen: l’écoute d’offirmations.

Écoutez des offirmations 20 minutes tous les jours pendant 21 jours et vous accomplirez de grandes choses.

Regardez ici, je vous explique comment ça marche…

PS. Vous êtes livre de choisir les habitudes zen qui vous aideront le plus à lutter contre la timidité. Souvenez-vous qu’une habitude se prend en 21 jours. Il est donc important de pratiquer ces habitudes zen pendant 21 jours pour qu’elles fassent partie de vous.

Vous voulez encore une habitude zen ?

Lisez ceci : 25 citation zen pour rester zen et maître de soi.

Vous avez peut-être une autre habitude zen à proposer ? Dans ce cas, merci de bien vouloir l’indiquer dans les commentaires ci-dessous.

.

Comment Vaincre sa Timidité ?.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.
read more

Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Comment ne plus avoir peur du regard des autres ?


Tout le monde se soucie du regard des autres. Et nous avons tous plus ou moins peur de ce que les autres pensent de nous.

Pourquoi en est-il ainsi ?

Par exemple, lorsqu’elles doivent prendre la parole en public, de nombreuses personnes ont peur du jugement des autres ou de ne pas « être à la hauteur » ce qui crée une angoisse parfois insurmontable.

Mais cette peur peut avoir des conséquences bien plus grave…

En effet, des enquêtes ont démontré que presque toutes les personnes mourantes expriment le regret de ne pas avoir vécu la vie qu’elles rêvaient parce qu’elles avaient peur du regard des autres…

Et si maintenant je vous disais qu’il est possible de se libérer de la phobie du regard des autres, que me diriez-vous ?

Que vous aimeriez savoir comment ?

C’est justement ce que je vous propose de découvrir dans cet article.

 

La peur des autres

Peur du Regard des Autres

 

Pourquoi avons-nous si peur du regard des autres ?


Il y a 5 explications au fait d’avoir peur du regard des autres et 5 solutions pour ne plus souffrir de la « blemmophobie ».

1- La première raison est liée au fait que nous voulons plaire à tout le monde tellement nous avons peur de décevoir.

Si vous avez peur de déplaire, peur de paraître ridicule, peur d’être rejeté, alors vous agissez en permanence pour que personne ne vous juge défavorablement.

A vouloir plaire sans cesse, vous vous empêchez d’avoir une grande confiance en vous. Vous n’êtes pas spontané et vous donnez une fausse image de vous car vous vivez constamment dans l’attente que d’autres approuvent ce que vous faites…

Comment s’en sortir ?

Vous ne pouvez jamais prédire ce qui va plaire ou déplaire aux autres alors le mieux est de laisser s’exprimer votre personnalité et très vite les personnes de votre entourage vous apprécieront pour ce que vous êtes.

Vouloir plaire à tout le monde est une erreur.

Premièrement, cela est impossible et puis cela entraine perte de temps, d’énergie et de confiance en soi.

L’essentiel n’est pas de plaire à tout prix ni de se préoccuper de ce que les gens pensent de vous mais d’être vous-même.

2- La deuxième explication à cette peur irrationnelle du regard des autres est que nous avons tendance à croire que nous sommes le seul centre d’intérêt des autres. Nous avons tendance à penser que les autres vont systématiquement nous juger et nous critiquer.

Évidemment et heureusement, c’est loin d’être la réalité et vous n’êtes absolument pas le centre d’intérêt des autres personnes. Par conséquent, vos erreurs, vos défauts ou vos maladresses ne seront pas forcément remarqués ou critiqués.

Une des grosses raisons pour lesquelles tant de gens manquent de confiance dans leurs rapports humains est qu’ils ne comprennent pas exactement à quoi ils ont affaire :

Les êtres humains sont tous plus ou moins égotistes et égocentriques !

Cela va peut-être vous sembler curieux mais c’est pourtant vrai :

Les gens qui vous entourent sont tous plus intéressés par eux-mêmes que n’importe qui d’autre

Les gens portent principalement leur attention sur eux-mêmes. Et ce n’est que lorsqu’ils sont satisfaits d’eux-mêmes qu’ils accordent véritablement leur attention aux autres personnes de leur entourage.

De même pour vous : vous avez tendance à ne penser qu’à vous lorsque d’autres vous regardent. C’est cette erreur qui rend maladivement timide et qui fait avoir peur du regard des autres.

La solution est de porter davantage votre attention sur les gens et tout ce qui se passe AUTOUR de vous.

3- Une troisième explication est que nous avons tendance à nous focaliser sur les réactions des autres :

Que vont-ils dire ?

Comment vont-ils réagir ?

Que vont-ils penser de moi ?

Ce que je dis n’est peut-être pas intéressant pour eux…

Etc...

En réalité, les autres ont le droit de penser ce qu’ils veulent, c’est leur affaire, pas la vôtre !

Par ailleurs, il est fort probable si vous êtes comme la plupart des gens, que vous accordiez plus d’importance aux jugements négatifs (déception, critiques,…) qu’aux remarques positives (compliments, applaudissements, félicitations,…)

Il n’y a pourtant aucune raison de faire cette différence et d’accorder plus de valeur aux critiques qu’aux éloges.

4- Quatrièmement, nous avons tendance à le prendre personnellement et à croire que les autres jugent notre personne alors qu’en réalité, ils ne font qu’apprécier notre comportement.

Aucune raison donc d’avoir peur des autres puisque…

  Vous n’êtes pas ce que vous dites ou ce que vous faites. Vous pouvez « oublier » les autres et vous avez le droit à l’erreur !

5- Enfin, une dernière raison qui explique pourquoi nous avons la phobie du regard des autres, est que nous avons tendance à manquer d’estime de soi. Ce qui a pour effet que nous nous laissons juger (et définir) par notre environnement au lieu d’avoir notre propre identité.

La solution consiste à apprendre à porter sur soi-même un jugement différent de celui que peuvent porter les autres personnes.

Ainsi, plus vous vous apprécierez, plus vous développerez une bonne image de vous et moins vous aurez peur du regard des autres.

Au final, ce qui importe, c’est ce que vous pensez de vous-même et certainement pas ce que les autres pensent de vous.

En conclusion, retenez ceci:

Les personnes qui ont une haute estime personnelle ne craignent pas le regard des autres car elles connaissent leur propre valeur et n’accordent pratiquement aucune importance au jugement des autres.

Si vous devenez une personne charismatique, vous ne devriez plus subir le regard des autres.

Voyez ici les 7 caractéristiques de la personnalité charismatique et 5 conseils pour développer son charisme et sa force intérieure.

Enfin, saviez-vous que les nombreuses personnes « toxiques » ou « manipulatrices » ont une faible estime d’elles-mêmes ? Qu’elles vivent en « insécurité » à tel point qu’elles essaient de se donner de l’importance justement en portant un regard critique, accusateur, dénigrant, envieux ou humiliant sur les autres. Ainsi, vous comprenez que vous n’êtes pas la cible de leurs critiques. En vérité, leurs critiques ne visent qu’à satisfaire leur égo et leur personnalité toxique.

Vous auriez bien tort de craindre ce regard accusateur…

 

Il vous reste une chose importante à savoir…


Plus vous porterez de jugements négatifs sur les autres et plus vous aurez peur que d’autres vous jugent négativement.

La solution est alors très simple : éviter de se moquer ou critiquer les autres en appliquant la philosophie de Confucius :

Ne faites pas à autrui

ce que vous ne voudriez pas

qu’on vous fasse à vous-même…

Par conséquent, avant de porter un regard trop négatif sur quelqu’un, demandez-vous ce que vous auriez fait dans la même situation. En prenant cette simple habitude, vous aurez de moins en moins peur du regard des autres…

Cliquez ici et voyez Comment Ne Plus (Jamais) Avoir Peur du Regard des Autres

Dans les commentaires ci-dessous, expliquez-moi pourquoi vous avez peur du jugement des autres.

Comment Vaincre sa Timidité ?.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.
read more

Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

S’il vous était possible de devenir un as des discours, de réussir vos prises de parole en public avec aisance, de captiver votre audience et de donner une bonne image de vous-même, seriez-vous intéressé ?

Alors continuez votre lecture.

L’histoire que je vous raconte ici est véridique.

Je change juste le nom de l’ami dont je vais vous parler, afin de préserver son identité.

Cet ami, appelons-le Gérald, était avec moi au lycée. En classes de Première et de Terminale Scientifique.

Il avait la particularité d’être très mauvais dans certaines matières, mais aussi extrêmement bon dans d’autres.

En fin de première S, nous avons passé notre Bac Français qui était constitué de deux épreuves.

Une écrite et une orale.

Mais voilà, bien que Gérald était l’un des meilleurs en Français, il s’en est sorti avec une mauvaise note…

Pourquoi ? …à cause de l’oral !

Gérald avait un problème: il n’arrivait pas à s’exprimer en public sans perdre TOUS ses moyens à cause du trac.

Et c’est ce qu’il se passa.

Au final, bien qu’il avait eu une note satisfaisante à l’écrit, il avait complètement loupé son oral. Une note désastreuse.

Résultat ? Il loupa son Bac Français et partit donc avec des « points à rattraper ».

Mais l’histoire ne s’arrête pas là…

L’année suivante, nous avons passé notre Baccalauréat Scientifique.

Le problème, c’est que les points de retard qu’il avait reçu à cause de son épreuve orale de Français lui fit louper son Bac à quelques points près…

Il devait donc passer l’épreuve de « rattrapage » à l’oral…

Et là, je suis sûr que vous savez déjà ce qu’il lui est arrivé.

Et oui ! Il s’est de nouveau laisser submerger par le trac et a louper son épreuve de rattrapage.

Résultat ? Il n’a pas eu son Bac et a du redoubler sa Terminale pour le passer de nouveau.

Il a PERDU un an de sa vie à cause de sa peur de parler en public.

On ne s’en rend pas toujours compte, mais des petits instants sont parfois des charnières importantes dans notre vie.

Ces petits instants sont comme des carrefours où se trouvent différents chemins. Certains mènent au succès et à la joie. D’autres à la déception.

Et nombreux de ces petits instants importants peuvent être littéralement gâchés à cause du trac ou de la peur de parler en public.

Évitez de louper ces moments, ou de perdre un an de votre vie comme mon ami Gérald, et commencez dès maintenant à améliorer votre aisance pour prendre la parole en public.

Allons-y ! Ces vidéos vont vous aider à parler en public avec aisance :

 

Vidéo 1 sur la prise de parole en public

Comment trouver un sujet captivant pour faire un discours

Prise de parole en public : Vidéo 1

Dans cette vidéo, vous découvrirez :

  • Le procédé mental pour choisir le SUJET, le STYLE et les OBJECTIFS de votre discours, en étant sûr de ne pas taper à côté.
  • Comment choisir le meilleur SUJET pour votre discours, et être certain de fasciner votre audience.
  • Les 3 STYLES de discours et comment sélectionner le mieux adapté à votre audience.
  • Comment déterminer à l’avance les OBJECTIFS de votre discours, pour éviter d’être trop confus.
  • L’astuce ingénieuse pour mettre en place le PLAN de votre discours en deux temps trois mouvements.

 

Vidéo 2 pour bien parler en public

Comment trouver les meilleures idées pour préparer votre discours

Prise de Parole en Public : Vidéo 2

Dans cette vidéo, vous découvrirez :

  • L’astuce des hyper créatifs pour trouver les GRANDES IDÉES qui vont structurer votre discours, et qui fascineront votre audience.
  • Une technique de génération d’idées qui va booster votre créativité et vous aider à trouver LES GRANDS AXES de votre discours.
  • Le système ingénieux et facile pour TRIER VOS IDÉES et n’en garder que la crème de la crème.
  • Comment mettre en place en quelques secondes un excellent PLAN pour votre discours.

 

Vidéo 3 pour prendre la parole en public

Comment créer le contenu de votre discours

Prise de Parole en Public : Vidéo 3

Dans cette vidéo, vous découvrirez :

  • Le truc piqué aux journalistes et aux blogueurs à succès pour créer rapidement et sans effort le CONTENU de votre discours.
  • La technique que vous allez découvrir dans cette vidéo va vous aider à rédiger le contenu de votre discours en ayant presque plus besoin de réfléchir.

 

Vidéo 4

L’importance de l’introduction et de la conclusion de vos prises de parole en public

Prise de Parole en Public : Vidéo 4

Dans cette vidéo, vous découvrirez :

  • Les 2 MOMENTS-CLÉS à ne surtout pas louper (sinon votre public risque d’avoir une mauvaise opinion de vous).
  • 6 techniques pour CAPTER L’ATTENTION dès l’ouverture de votre introduction.
  • Le plan simple et efficace pour rédiger rapidement une INTRODUCTION qui va enthousiasmer votre public.
  • Les secrets pour bien organiser la CONCLUSION de votre discours.

 

Voilà, bravo si vous avez regardé les 4 premières vidéos; vous avez toutes les cartes en mains pour bien préparer vos discours.

Mais ce n’est pas tout…

Maintenant, et c’est le plus important…

 

Regardez la vidéo bonus

Comment prendre la parole en public avec aisance et DEVENIR UN AS des discours…

Formation à la Prise de Parole en Public

Grâce à cette vidéo, vous pouvez aller beaucoup plus loin et devenir une véritable STAR des discours en public.

Didier Pénissard est l’un des plus grands conférenciers francophones.

Écoutez-le :

  • Il vous explique en détails les 7 AVANTAGES dont disposent ceux qui maîtrisent la prise de parole en public… et comment vous former et devenir un orateur de haut-niveau grâce à sa formation complète et inédite comportant 42 sessions vidéo (j’ai bien écrit : 42 !).
  • Comment un homme TIMIDE qui avait peur de parler en public est devenu l’un des plus grands conférenciers francophones…
  • Les SECRETS de Martin Luther King, Steve Jobs et Barrack Obama pour déclencher l’enthousiasme de ceux qui les écoutent (vous allez pouvoir faire comme eux).
  • Toutes les ficelles et les secrets pour CAPTIVER votre auditoire du début jusqu’à la fin.

Cliquez ici et écoutez attentivement cette formation sur la prise de parole en public.

Pour vérifier si vous êtes « glossophobe » c’est-à-dire si vous souffrez de la peur de parler en public, je vous recommande de faire ce test.

.

Comment Vaincre sa Timidité ?.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.
read more

Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

5 Conseils pour avoir plus de charisme


Avant de vous donner quelques conseils pour avoir plus de charisme, je voudrais vous dire ce que le charisme n’est pas.

En fait, le charisme n’a rien à voir avec :

  • la richesse financière
  • la beauté physique
  • la façon de vous habiller
  • avoir de l’autorité (position hiérarchique)

Le charisme, c’est autre chose, c’est avant tout l’art de plaire et de « séduire » son entourage.

Tout le monde peut développer son charisme en suivant ces 5 conseils.

 

Vaincre-sa-timidite : 5 conseils pour Avoir du Charisme

Avoir du Charisme

.

Voici les 5 conseils pour développer votre charisme


Si vous voulez devenir charismatique, suivez ces 5 conseils fondamentaux :

.

1/ Souriez, soyez optimiste et enthousiaste

Pour commencer, sachez que vous n’aurez aucun charisme si vous êtes une personne « négative »:

  • râleuse
  • plaintive/victime
  • pessimiste
  • défaitiste
  • critiqueur/dénigreur
  • rabat-joie/mauvaise humeur
  • anxieuse
  • colérique

Si vous avez une ou plusieurs de ces mauvaises habitudes, vous devez vous en débarrasser pour avoir du charisme.

A mesure que vous deviendrez une personne positive et énergique, votre force intérieure se développera et vous aurez comme une « aura » pour attirer naturellement les gens vers vous.

Une personnalité est forte quand elle est positive.

Vous pouvez faire ce test et vérifier si votre personnalité est plutôt négative ou positive.

Pour acquérir l’attitude positive et gagnante des leaders, lisez ceci.

Enfin, voici 10 bonnes habitudes de penser qui vous aideront à devenir plus charismatique.

 

2/ Développez une grande confiance en vous

Vous ne pouvez pas avoir du charisme sans être maître de vous-même.

Une personne charismatique a confiance en elle, inspire confiance et fait confiance aux autres.

En particulier, la personne qui est charismatique connait ses limites et est capable de les exprimer clairement. Elle sait dire « non » quand il le faut et sans blesser l’autre.

Vérifiez ici si vous avez confiance en vous.

 

3/ Devenez maître de vos émotions

La personne charismatique garde son calme et sa sérénité dans toutes les circonstances, quoi qu’il arrive. Elle a la maîtrise parfaite de ses émotions. Elle ne se s’énerve pas, ne stresse pas, ne se met pas en colère. On sait toujours à quoi s’attendre avec une personne qui a du charisme.

De plus, elle ne se laisse pas envahir par des peurs inutiles comme la peur de l’échec.

Être maître de ses émotions signifie aussi que l’on est capable de les exprimer de manière appropriée c’est à dire honnêtement et sans exagérer.

 

4/ Adoptez des qualités que peu de gens ont

En voici quelques exemples :

  • Vous reconnaissez vos erreurs et vous vous remettez en question.
  • Vous acceptez les critiques
  • Vous prenez des initiatives et des responsabilités là où la plupart des gens ont peur et sont indécis
  • Vous tenez vos promesses et vos engagements
  • Vous vous intéressez sincèrement aux autres (empathie)
  • Vous prenez et vous acceptez les autres tels qu’ils sont (sans vouloir les changer)
  • Vous faites en sorte que les gens se sentent importants à votre contact (par exemple, vous savez faire des compliments)
  • Vous êtes passionné et ça se remarque
  • Vous avez des objectifs à long terme, vous êtes visionnaire et vous êtes capable de partager votre vision
  • Vous prenez les devants et vous avez le don de motiver les autres (leadership)
  • Vous continuez toujours à apprendre et vous améliorer…

 

5/ Apprenez à parler en public avec aisance

Vous voulez savoir comment avoir du charisme en un temps record ?

C’est très simple.

Vous ne devez pas avoir peur de l’autre (timide) mais bien au contraire, vous devez avoir de l’aisance relationnelle.

Vous devez être capable de parler aux inconnus, leur montrer votre vraie personnalité, vous faire remarquer positivement et surtout, ne pas avoir peur de parler en public.

En prenant la parole en public avec aisance, vous dégagez comme par magie une énergie puissante qui rayonne tout autour de vous…

Pour devenir charismatique très rapidement, je vous recommande d’apprendre à parler en public. Suivez l’enseignement de Didier Penissard, l’expert dans le domaine de la prise de parole en public.

.

Comment Vaincre sa Timidité ?.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.
read more

Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Avez-vous peur de parler en public ?


Je vous rassure tout de suite en vous disant que nous avons pratiquement tous peur de prendre la parole en public.

Selon Wikipédia, jusqu’à 75 % de la population ressent un certain degré de peur quand il est question de parler en public.

La prise de parole en public est donc quelque chose qui fait peur à la grande majorité des gens.

Si vous voulez connaître les raisons pour lesquelles nous avons cette phobie de parler en public, lisez cet article.

En fait, il y a deux éléments clés qui déterminent cette peur de s’exprimer en public :

Le premier élément, c’est qu’en général, nous ne sommes pas formés sur « comment parler en public ». Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, parler en public est quelque chose qui s’apprend (il y a des techniques et des astuces que d’ailleurs tous les grands orateurs utilisent).

Le deuxième élément, c’est le fait que nous manquons de pratique. Sans doute parce que, pour la plupart d’entre nous, les occasions de parler en public sont assez rares.

Vaincre sa timidité et Parler en PublicSelon Dale Carnegie, auteur du best seller « Comment Parler en Public », apprendre à parler en public est le moyen naturel de vaincre sa timidité et de développer son courage et sa confiance en soi.

Nous avons donc de bonnes raisons d’apprendre et de pratiquer l’art de la prise de parole en public. D’une part pour éviter d’avoir affaire au trac intense le moment venu et d’autre part pour développer sa confiance en soi.

Je vous repose la question :

Avez-vous la phobie de parler en public ?

Comment gérez-vous la peur de parler en public ?

C’est ce que je vous propose de vérifier tout de suite en faisant le test de la glossophobie.

.


Comment faire le test ?


C’est très simple, il vous suffit d’indiquer votre Prénom et votre E-mail dans le formulaire ci-dessous.

Et vous aurez immédiatement accès au test :

.

.

Comment Vaincre sa Timidité ?.

Copyright ©2016 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.
read more