. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Est-ce que j’ai le profil charismatique ?

A un moment donné de leur vie, beaucoup d’hommes et de femmes se demandent s’ils ont du charisme, si leur personnalité est magnétique, s’ils ont ce pouvoir d’attraction qui attirer et fascine les autres.

Et vous?

Vous demandez-vous aussi si vous avez la personnalité captivante que l’on a envie d’écouter ? Si vous faites partie de ces gens que l’on rencontre une seule fois et puis que l’on ne parvient plus jamais à oublier…?

Profil Charismatique
Avoir le Profil Charismatique

Comment savoir si l’on a du charisme ?

Êtes-vous quelqu’un de charismatique? Avez-vous le « profil charismatique » ?

Le moyen le plus simple et le plus rapide de savoir si on est une personne charismatique, c’est de faire un test.

Répondez maintenant aux 30 questions de notre quiz et dans 10 minutes, vous saurez si oui ou non vous avez le profil de la personnalité charismatique.

Comment devenir un homme charismatique ?

La bonne nouvelle, c’est que le charisme n’est pas quelque chose de naturel avec lequel on naît. Non, le charisme est plutôt un art, quelque chose qui vient de l’intérieur mais qui s’apprend.

Et tout le monde peut développer certaines qualités pour devenir quelqu’un de charismatique.

Prenons l’exemple d’un homme charismatique, il possèdera ces 5 grandes qualités :

  1. Avoir confiance en soi, inspirer confiance et faire confiance aux autres.
  2. Être sympathique, séducteur et pouvoir jouer de son pouvoir de séduction.
  3. Être à l’aise partout et dans toutes les circonstances.
  4. Être enthousiaste, dynamique et optimiste.
  5. Être écouté et apprécié (servir d’exemple), inspirer le respect.

Voici quelques exemples d’hommes charismatiques :

Comment devenir une femme charismatique ?

Pour être une femme charismatique qui attire les regards sur elle, une femme devra déjà avoir une bonne dose de charme.

Être charmante, se montrer attirante et posséder “un charme fou” sera souvent le point de départ…

Une femme qui veut avoir du magnétisme et du charisme devra aussi acquérir de grandes qualités :

  • Avoir des sentiments et ne pas craindre de les montrer (joie, tristesse, colère..).
  • Paraître authentique, naturelle, souriante et équilibrée.
  • Ressentir et être sensible aux émotions des autres.
  • Être bien dans sa peau (avoir une bonne estime personnelle, ce qui n’a rien à voir avec la beauté physique).
  • Savoir mettre en valeur son potentiel.
  • Être capable d’attirer et rassembler les gens autour d’elle (par sa volonté et sa détermination par exemple).
  • Transmettre une énergie positive (entre autre par son sourire charismatique) aidera à devenir une femme charismatique.

Enfin, la principale clé pour avoir du charisme quand on est une femme, c’est comme lorsqu’on veut avoir plus de confiance en soi, il faut passer à l’action. Ce n’est pas en restant dans l’ombre mais c’est en agissant que l’on devient une femme charismatique.

Voici quelques exemples de femmes charismatiques

C’est quoi le profil d’un leader charismatique ?

Tous les directeurs et les chefs d’entreprise ne sont, hélas, pas des êtres charismatiques. Loin de là !

Car si c’était le cas, il n’y aurait pas autant de stress et de conflits dans les entreprises !

Pour être un leader charismatique, vous devez avoir certaines qualités et acquérir des compétences.

Voici les 6 ingrédients du profil charismatique:

1. Vous êtes capable de dynamiser, de motiver votre équipe pour que son travail ou ses occupations aient du sens. Pour y parvenir, le mieux sera d’avoir un grand projet et une vision.

2. Vous savez convaincre et donner envie à vos salariés de faire tout ce qu’ils peuvent pour vous suivre et qu’ils aient envie de se surpasser pour vous. Cela nécessite avant tout d’être soi-même cohérent.

3. Il faut exceller dans l’art de la communication avec les autres. Avoir une bonne élocution, savoir sourire, regarder dans les yeux, trouver les mots qu’il faut, adopter le bon ton, savoir prendre le temps d’écouter, connaître la psychologie des foules et savoir leur parler. Aussi, votre langage corporel (vos gestes c’est-à-dire le « non verbal ») doit être cohérent avec vos paroles. Enfin, le leader qui a un profil charismatique préfèrera utiliser le “nous” qui rassemble au lieu du “je” qui laisse indifférent…

4. Vous vous intéressez à vos collaborateurs, vous avez le don de l’empathie, le don de vous mettre à la place des autres pour ressentir s’ils se sentent bien ou pas, s’ils vous comprennent ou pas, s’il sont satisfaits ou non. Vous restez accessible et humain, vous êtes capable de vous mettre au niveau des gens sans leur faire de l’ombre ni les écraser. Surtout, vous savez reconnaître, prendre en compte et valoriser toutes les personnes qui vous entourent. Vous encouragez les autres à s’exprimer et à parler d’eux.

5. Le leader charismatique a une bonne maîtrise de ses émotions. Il a aussi le sens des responsabilités et ne rejette pas les fautes sur ses collaborateurs.

6. Les personnes charismatiques sont très courageuses. Elles ne sont pas négligentes ni paresseuses, elles ne reportent pas leur travail au lendemain, elles savent prendre des décisions rapidement et elles sont persévérantes.

“ Les gens oublient ce que vous avez dit, ils oublient ce que vous avez fait, mais ils n’oublient jamais comment vous les avez fait se sentir”

Maya Angelou

Un leader n’aura pas (jamais) le profil charismatique si :

  • il adopte une posture autoritaire
  • il se comporte de façon tyrannique
  • il ment
  • il est arrogant et se vante
  • il a peur, il doute (indécis) et n’ose pas prendre des risques
  • il est stressé ou se montre inquiet
  • il est manipulateur
  • il n’a pas un minimum d’intelligence émotionnelle
  • il n’a pas la maîtrise de soi
  • il a peur de parler en public
  • il se plaint et critique les autres
  • il accorde trop d’importance à ce que les autres pensent de lui
  • il est une personne timide, évitante ou introvertie

Attention : la limite entre les personnes charismatiques, les leaders et les manipulateurs est parfois très étroite. Ainsi, un leader charismatique peut, s’il le souhaite ou s’il en ressent le besoin, devenir un puissant manipulateur. Il est toujours bon, que l’on ait du charisme ou pas, d’apprendre à se faire respecter.

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

C’est quoi une personne introvertie ?

Avant de donner une définition du mot introverti, il ne faut surtout pas confondre l’introversion et la timidité. Être introverti ne signifie pas être timide. L’introversion n’est pas synonyme de pathologie. Elle ne signifie également pas que l’on est égocentrique, narcissique ou asocial.

Introverti Définition
Définition: Personne Introvertie

Comment définir un introverti ?

Le dictionnaire Larousse définit l’introverti, comme quelqu’un d’attentif à sa vie intérieure et de détourné du monde extérieur (tournée vers lui-même). C’est une personne qui se trouve à l’opposé d’être extravertie c’est-à-dire qu’elle n’a pas pour habitude d’extérioriser ses sentiments ni d’être portée sur les autres.

Par définition, une personnalité introvertie est donc simplement quelqu’un qui se tourne principalement vers le calme et la solitude de son monde intérieur alors que son contraire, la personnalité extravertie, est elle sans cesse tournée vers tout ce qui se passe autour d’elle (le monde extérieur à sa propre personne).

Le concept de “type de personnalité introvertie” et de “type extraverti” a été inventé au début du 20ème siècle par le médecin psychiatre et penseur Carl Gustav Jung.

 

Introverti et extraverti, quelle est la différence ?

Ces termes désignent deux tempéraments extrêmes car en réalité nous avons toutes et tous une part d’introverti et en part d’extraverti en nous. Mais, sans que cela soit négatif pour autant, certaines personnes ont un tempérament dominant largement l’autre : les uns auront plutôt une personnalité renfermée à l’intérieur (c’est l’introversion) et les autres s’extériorisent et se comportent davantage comme des extravertis.

Nous pourrions résumer cette différence en affirmant que par définition l’introverti est calme, discret et à l’écoute alors que l’extraverti bouge beaucoup, ne passe pas inaperçu et parle énormément.

Les spécialistes de l’introversion donnent une définition un peu différente, ils considèrent que  :

  • la personne introvertie se ressource et trouve son énergie principalement dans son monde intérieur. Les contacts sociaux seraient fatiguant pour les introvertis qui préfèrent vivre et rester dans le calme de leurs pensées. Les relations sociales leur donne vite un sentiment de trop-plein. Les introvertis préfèrent réfléchir seuls à leurs problèmes

  • la personne extravertie a un fort besoin de stimulations et elle se ressource et puise son énergie principalement dans le rôle qu’elle joue au travers de ses contacts sociaux. L’isolement (à l’extrême, le confinement) serait alors beaucoup plus douloureux à vivre pour les extravertis. L’extraverti préfère voir du monde et parler de ses problèmes avec les autres

 

Si vous doutez à propos de votre tempérament, alors faites notre quiz et vérifiez si vous êtes plutôt introverti ou extraverti.

Si vous vous définissez comme un introverti malheureux, voici 4 erreurs à éviter pour retrouver le chemin du bonheur.

 

Comment reconnaître une personne introvertie ?

Il est assez facile de reconnaître un introverti à son comportement :

  • il évite de se mettre sur le devant de la scène,

  • il ne participe pas aux activités de groupe,

  • il partage rarement son opinion,

  • il a un tempérament plutôt calme et discret,

  • il est souvent plongé dans ses pensées ou occupé à réfléchir,

  • il a tendance à se replier sur lui-même lorsqu’il est soumis à trop de stimulations extérieures,

  • il est capable d’empathie pour comprendre le monde intérieur des autres.

La personne introvertie vit comme si elle était renfermée dans son bocal. Mais cela ne veut absolument pas dire qu’elle ne soit pas capable de s’intéresser au bocal des autres personnes. Bien au contraire !

Voici les 13 caractéristiques de la personne introvertie.



Quelles sont les qualités d’une personne introvertie?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il y a de nombreuses qualités à être introverti.

 

Voici les 8 principales qualités des personnes introverties :

 

1. Les personnes introverties se servent de leurs deux oreilles : elles savent se taire la plupart du temps et ont une plus grande aptitude à écouter les autres.

2. Les introvertis prennent leur temps pour bien réfléchir et ont souvent une plus grande capacité de créativité (pour trouver des solutions par exemple).

3. L’introverti est un individu calme, patient et discret, capable de rester isolé et de se concentrer durablement. Il ne stresse pas les autres, évite de créer des conflits et ne se précipite jamais pour dire quelque chose ou prendre une décision.

4. Beaucoup de personnes perfectionnistes sont des introvertis capables de rendre un travail impeccable avec le souci des détails.

5. Les personnes introverties ne prennent pas de risques insensés, elles ne se précipitent pas, elles ne démarrent pas au quart de tour, elles savent par ailleurs rester impassibles et indifférentes aux attaques ou aux critiques par exemple.

6. L’introverti ne fait pas preuve d’une curiosité malsaine à l’égard des autres, il préfère entreprendre des discussions objectives, profondes et sérieuses.

7. La personne introvertie est d’une humeur relativement stable et serait également plus stable dans ses relations (amicales, familiales ou amoureuses)

8. Les introvertis sont des personnes indépendantes qui font preuve d’une grande autonomie avec une aptitude à s’organiser eux-mêmes et une plus grande efficacité à tenir leurs engagements.

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Comment se libérer du regard et du jugement des autres ?

Pourquoi avez-vous peur du jugement des autres ?

Comment Se Libérer de la Peur du Jugement des Autres
Se Libérer de la Peur du Jugement des Autres
  • Vous n’arrêtez pas de vous soucier de ce que les autres pensent de vous…
  • vous ne parvenez pas à faire abstraction du jugement des autres…
  • vous ne parvenez pas à vous détacher du regard des autres…
  • Vous avez continuellement peur du “qu’en dira-t-on”… ?

Et si je vous disais que c’est une phobie, qu’elle s’appelle la “blemmophobie” et que cela est dû à un manque de confiance en soi et d’estime de soi, que me diriez-vous ?

Que vous aimeriez savoir comment vous libérer de cette peur du regard et du jugement des autres ?

C’est justement ce que je vous propose de découvrir dans cet article…

Je vais vous donner les 10 moyens de vaincre et de vous libérer de la peur du jugement des autres.

Mais avant, je vous propose de faire notre quiz ici pour vérifier si vous êtes réellement atteint par la blemmophobie.

Les 10 moyens de se libérer du regard des autres sont :

1. Premièrement, vous ne devez plus avoir peur de déplaire ou décevoir les autres.

On arrête véritablement de se soucier de ce pensent les autres à partir du moment où on ose leur déplaire…

Parce que, d’abord, il est impossible de plaire à tout le monde tout le temps et partout.

Ensuite, en tant qu’être humain, vous devez vous autoriser à ne pas être parfait (le perfectionnisme étant par ailleurs très toxique)  et vous avez donc le droit de faire des erreurs, de ne pas être à la hauteur, d’avoir des moments de faiblesse ou encore d’être déplaisant.

 

2. Le deuxième moyen pour se libérer du jugement des autres est de ne pas trop vous préoccuper de vous-même.

Si vous portez votre attention sur les autres et sur tout ce qui se passe autour de vous, alors il vous sera plus facile de faire abstraction du regard que les autres portent sur vous.

De toute façon, vous devez vous rendre à l’évidence que vous n’êtes pas le centre d’intérêt des autres. En tout cas pas autant que vous pourriez le penser !

Vous vous préoccuperez bien assez de vous-même quand personne ne vous regardera…

 

3. Troisièmement, vous éviterez de vous focaliser sur les réactions des autres.

Si vous avez autant peur du jugement des autres, c’est certainement parce que vous pensez que ce jugement est votre affaire.

Mais réfléchissez-y deux minutes : ce que les autres pensent ou la façon dont ils réagissent, c’est réellement leur affaire. Et bien sûr pas la vôtre !

Les gens qui souffrent de blemmophobie sont souvent trop sensibles et trop susceptible vis-à-vis de ce que les autres vont penser à leur égard.

Il y a là un travail de développement personnel et de lâcher prise à faire sur soi. En particulier si les autres portent un jugement défavorable (critiques négatives) sur vous. C’est souvent dans ce cas précis que les blemmophobes accordent une trop grande importance aux jugements des autres.

 

4. En quatrième lieu, vous ne devez plus porter des jugements négatifs sur les autres.

Les critiques que nous portons sur les autres nous reviennent comme un boomerang !

Ainsi, si vous avez la peur du regard des autres, il est fort à craindre que vous ayez dans vos propres (mauvaises) habitudes de critiquer les gens qui vous entourent.

Faites une introspection, posez-vous la question si vous êtes du genre à critiquer négativement les autres (accusations ou moqueries par exemple) et également si vous n’êtes pas trop exigent dans vos attentes vis-à-vis des autres (perfectionnisme)..

Rappelez-vous Confucius :

« Ne faites pas subir à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse subir à vous-même ».

Quand on cesse de porter un regard négatif sur son entourage, on devient, comme par magie, de moins en moins blemmophobe c’est-à-dire de moins en moins sensible au regard et au jugement des autres.

 

5. Le cinquième bon moyen de se libérer du regard des autres est de ne plus continuer à croire que les autres sont plus importants que vous.

Pour soigner votre blemmophobie, il n’y a qu’une chose à faire : accorder à vos pensées, à vos idées, à vos opinions, à vos choix, à vos décisions, à vos goûts,… (à votre personne surtout !) autant d’importance qu’à celles des autres.

 

6. En sixième remède, vous arrêterez d’être gentil tout le temps.

Vous n’avez pas à être une personne agréable, gentille ou sympathique en permanence avec tout le monde. Quand cela est nécessaire, vous ne devez pas craindre d’entrer en conflit avec d’autres personnes.

Le conflit n’est pas forcément destructeur. Dans une certaine mesure, il est normal de faire face à des conflits et de vivre des émotions fortes (colère, frustration, tristesse, rancune,…)

 

7. Septièmement, vous ne chercher pas à obtenir l’approbation des autres dans tout ce que vous faites.

Faites les choses pour vous et pour vous faire plaisir ! Et pas uniquement pour être approuvé/validé par les autres…

Ce septième point est très important pour tous ceux qui veulent vaincre la blemmophobie car c’est le plus gros problème à résoudre :

Ne pas vivre sa vie dans l’attente d’être approuvé par les autres.

Quoi que vous fassiez et même si vous faites quelque chose d’intéressant, même si vous connaissez une grande réussite, il y aura toujours une partie des gens qui vont critiquer ce que vous faites. C’est ainsi, c’est quelque chose de totalement normal et il faut pouvoir l’accepter.

 

8. Huitièmement, vous prenez conscience que vous n’êtes plus un enfant.

Vous ne pouvez pas continuer à vivre comme si vous étiez un enfant sur le plan psychologique et émotionnel. Mais vous prenez conscience que vous êtes un adulte libre qui doit pouvoir s’exprimer sans aucune crainte face au regard des autres.

La formation comment vaincre la peur du jugement des autres vous apprendra à guérir du syndrome de l’enfant intérieur.

 

9. Le neuvième moyen de surmonter la peur du regard des autres est d’être soi-même à 100%.

Si vous vivez avec la peur du regard des autres, vous aurez tendance à devenir les autres (c’est-à-dire à devenir ce qu’ils veulent que vous soyez). Vous comprenez bien que ce n’est absolument pas notre destin de devenir « comme les autres ».

Par conséquent, afin de réussir votre vie, vous n’avez pas d’autre mission à accomplir que devenir pleinement vous-même. Totalement entièrement vous-même ! (que cela plaise ou pas!)

 

10. Enfin, le dixième moyen d’en finir avec la peur des autres est de prendre confiance en vous.

Les personnes qui manquent de confiance en elles et qui souffrent de la blemmophobie font toutes les mêmes erreurs qui privent de confiance en soi.

Voici la liste des 15 erreurs à éviter pour garder une confiance en soi inébranlable :

Livre pour Soigner le Manque de Confiance en Soi
Garder sa Confiance en Soi

☞ Si vous voulez savoir POURQUOI le blemmophobe a peur du regard des autres, lisez ceci

☞ Pour vous libérer et NE PLUS JAMAIS AVOIR PEUR du regard des autres, lisez encore ceci

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Les solutions pour guérir du manque de confiance en soi

Pratiquement tout le monde, à un moment où à un autre de sa vie, est confronté à devoir soigner un manque de confiance en soi.

Manquer de confiance en soi devient problématique lorsque le phénomène s’accentue ou qu’il se prolonge dans le temps. Ce qui peut entraîner des conséquences négatives dans la vie de tous les jours.

En particulier, ce sera le cas lorsque le défaut de confiance en soi nous paralyse, nous empêche d’avancer et d’oser aller de l’avant. Ce sera encore le cas lorsqu’il devient un handicap dans les relations sociales (timidité maladive).

D’où l’importance de soigner et guérir son manque de confiance en soi le plus tôt possible.

☞ Voici les 3 causes principales au manque de confiance en soi

☞ Faites le test pour savoir si on manque de confiance en soi

Quels sont les principaux signes du manque de confiance en soi ?

Les signes et symptômes du manque de confiance en soi sont les suivants:

  • on se sent mal dans sa peau (insatisfaction générale),
  • on se compare et on se dévalorise par rapport aux autres
  • on a peur du regard et du jugement des autres
  • on arrive pas à se décider, on devient « une personne indécise »
  • on n’ose plus agir et aller de l’avant (inaction et peur de l’échec)
  • on a tendance à s’isoler et ne plus vouloir être au devant de la scène
  • on a du stress, on a peur et on devient anxieux (imagination du pire, sentiment d’insécurité)
  • on se plaint tout le temps, on se sent triste et déprimé
  • on se fait des reproches et on finit par culpabiliser
  • on devient pessimiste et défaitiste (manque de persévérance)
  • on a l’impression d’être au ralenti, de ne pas vivre pleinement ou de carrément rater sa vie
  • on ne s’aime plus, on se justifie, on s’excuse pour tout et on finit alors par perdre également son estime de soi…

Les 6 Points clés pour soigner le manque de confiance en soi

1. Reprogrammer son subconscient avec des affirmations positives de confiance en soi.

Les personnes qui manquent de confiance en elles ont des pensées négatives, limitantes et bloquantes.

Comme par exemple:

  • je n’ai pas le droit de…
  • je ne suis pas capable…
  • j’ai peur de…
  • j’imagine le pire qui va m’arriver…
  • je vais être ridicule si...
  • mon avis n’a pas d’importance
  • je n’ose pas dire non...
  • je ne peux pas déplaire…
  • j’ai peur de décevoir…

Heureusement, il est possible de transformer toutes ces mauvaises habitudes de pensées en reprogrammant son cerveau.

La technique consiste à se répéter quotidiennement des « affirmations positives » ou mieux à se poser des « offirmations ».

Voici une prescription de 40 affirmations positives de confiance en soi.

2. Booster son estime personnelle.

Il n’est pas possible de vaincre le manque de confiance en soi sans développer une suffisamment bonne estime de soi.

Vos pensées et vos croyances ont ici aussi une grande influence sur votre estime de soi. En pensant de la bonne manière, vous améliorez automatiquement votre estime de vous.

Le remède consiste à graver dans sa mémoire des offirmations ou des citations qui redonnent une haute estime de soi.

☞ Voici 15 citations pour avoir une bonne image de soi

3. Agir permet de guérir sa confiance en soi

L’inaction est un poison pour la confiance en soi.

Ainsi, il n’y a qu’en agissant que l’on obtient les résultats qui nous font nous sentir « capable de » et qui nous font reprendre de la confiance en soi.

De même, la procrastination (le fait de tout reporter au lendemain) est aussi le même poison qui empêche d’obtenir des résultats en terme de prise de confiance en soi.

Pour les personnes timides, elles qui ont « peur » et n’osent pas, qui tergiversent ou qui se trouvent toujours des raisons de ne rien faire, le passage à l’action sera un remède essentiel pour soigner le manque de confiance en soi.

Pour une simple et bonne raison que l’action supprime la peur et le simple fait de faire un premier pas puis de continuer à agir de façon graduelle et par étapes est une stratégie gagnante et très efficace pour soigner le manque de confiance en soi.

4. Adopter la posture de la confiance en soi.

Un autre point clé sera d’adopter la posture gagnante, celle qui permet de guérir de son manque de confiance en soi :

  • vous prenez une posture corporelle pleine d’assurance (bien droit, stable sur vos deux jambes, la voix forte, la poignée de main ferme, le regard vers le haut et droit dans les yeux…)
  • vous adoptez une respiration calme et profonde
  • vous avez la maîtrise de vos émotions (stress, peur, colère..)
  • vous communiquez avec de la confiance en vous (optimiste, pas d’hésitation, pas d’indécision, pas d’expression du doute, pas se trouver d’excuses, pas se justifier, pas peur de dire « non »…)
  • vous vous engagez à fond dans ce que vous faites (vous avez des objectifs précis, vous ne reporter pas à plus tard, vous n’abandonnez jamais,…)

5. Miser tout sur vos qualités et vos points forts.

Beaucoup trop de gens passent leur temps (parfois leur vie toute entière!) à essayer d’améliorer leurs défauts et leurs faiblesses.

Hélas, au mieux, ils deviendront moyens ou bons mais probablement jamais très bons ni excellents. Alors qu’en focalisant son énergie sur ses points forts, nous guérissons bien plus facilement et plus rapidement d’un manque de confiance en soi.

Rester continuellement focus sur nos faiblesses et nos défauts est la moins bonne solution pour reprendre confiance en soi.

6. Ne faites pas les graves erreurs qui font perdre la confiance en soi

J’ai repris les 15 erreurs dans un petit guide pratique de 27 pages.

Téléchargez ce livre et lisez-le très attentivement, il est un véritable remède pour soigner durablement le manque de confiance en soi.

Le voici (cliquez sur l’image pour l’obtenir):

Livre pour Soigner le Manque de Confiance en Soi
Le livre pour Soigner le Manque de Confiance en Soi

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more

. Libérez-vous de votre timidité et devenez un adulte libre ?.

Les 10 moyens employés par ceux qui ont une bonne maîtrise de soi

Avez-vous déjà observé que certaines personnes ont la maîtrise totale de leur vie, alors que d’autres paraissent subir et finissent par perdre le contrôle sur leur destin ?

Mais d’où cela vient-il ?

Cela vient de l’aptitude qu’ils ou elles ont développée à NE PAS réagir de façon excessive ou dans la précipitation. Ce qui leur permet de tout réussir plus facilement.

Avoir la maîtrise de soi est une aptitude importante à acquérir par celles et ceux qui veulent rester maître de leur destin.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous propose de répondre aux 20 questions de notre test sur la maîtrise de soi. Le résultat vous indiquera si à ce jour vous avez une bonne ou une mauvaise maîtrise de vous-même.

Pour faire le test, cliquez ici.

Que signifie “avoir la maîtrise de soi” ?

De façon générale, on peut dire que celui qui est maître de lui-même est responsable de tout ce qui lui arrive ; ses succès comme ses échecs.

Alors que celui qui ne parvient à se maîtriser est une victime de ce qui lui arrive ; il se plaint, il accuse les autres, il subit la malchance et bien évidemment tous les malheurs du monde lui tombent dessus…

Vous comprenez maintenant que l’on obtient pas la maîtrise de soi sans effort et il faut bien reconnaître que nous avons tous spontanément tendance à nous laisser-aller ou à réagir dans la précipitation sans réflexion préalable. C’est la solution naturelle de la facilité mais elle va à l’encontre de la maîtrise de soi !

Pour acquérir la maîtrise de soi, nous devons donc fournir un minimum d’effort et faire preuve de volonté.

Ce n’est pas trop difficile mais cela nécessite quand même une prise de conscience et un effort minimal de contrôle de soi si on veut mieux réussir sa vie personnelle et professionnelle.

L’effort de volonté permet la maîtrise de soi comme l’action permet de prendre confiance en soi, comme dans un cercle vertueux :

Comment Avoir une Bonne Maîtrise de Soi
Le cercle vertueux de la volonté pour avoir une bonne maîtrise de soi

Voyons maintenant les 10 moyens employés systématiquement par ceux qui ont une bonne maîtrise de soi

Ce sont les 10 commandements pour avoir une bonne maîtrise de soi :

1. Vous êtes déjà maître de vous-même.

Le premier moyen pour avoir une bonne maîtrise de soi est de faire comme si vous aviez déjà une bonne maîtrise de vous-même. C’est vraiment le point de départ pour ne pas perdre le contrôle de soi, d’adopter l’attitude extérieure qui est celle de la maîtrise de soi.

Selon le psychologue William James, notre attitude et notre comportement ont pour effet de nous faire nous sentir sûr de nous au niveau intérieur.

Ensuite, la maîtrise de soi vient en luttant activement contre tout ce qui vient naturellement s’opposer à la maîtrise de soi. Ce sont les 9 commandements qui suivent :

2. Vous supportez les frustrations

Les gens qui se laissent arrêter par la frustration n’ont pas un bon contrôle de soi. C’est pourtant dans l’acceptation de la frustration que nous pouvons espérer obtenir une meilleure gratification, un peu plus tard.

Prenons un exemple : l’échec. Celui-ci ne devrait jamais être vécu comme une frustration qui bloque mais comme le tremplin pour aller plus loin, comme une étape sur le chemin de la réussite.

Les gens qui ont une bonne maîtrise de soi sont capables de supporter les frustrations après les frustrations pour aller jusqu’au succès.

3. Vous ne vous laissez point aller à la passivité

Tous ceux qui attendent et restent passifs ne sont absolument pas maîtres d’eux-mêmes mais ils subissent les événements de leur vie. Pour ne pas perdre la maîtrise de soi, il ne faut pas tomber dans le piège de l’inaction ni être nonchalant.

Avoir un bon contrôle sur soi, c’est refuser de rester inoccupé trop longtemps et refuser de se laisser distraire.

4. Vous ne cédez pas aux tentations

Les personnes qui ne peuvent pas résister aux sollicitations ou qui succombent instantanément à leurs envies n’ont pas une bonne maîtrise d’elles-mêmes.

On est maître de soi quand on ne cède pas facilement aux tentations qui se présentent. Mais, on est capable de différer les plaisirs immédiats.

5. Vous ne vous laissez pas influencer

Se laisser influencer ou déstabiliser c’est quelque part perdre le contrôle de soi.

Prenons deux exemples :

► Plier au chantage et aux pressions de son entourage (publicité, culpabilisation, reproches, personnes difficiles,…)

► Avoir peur du jugement des autres (difficulté à encaisser les critiques)

Se maîtriser recommande d’être capable de résister aux pressions extérieures et faire fonctionner son sens analytique.

6. Vous ne vous laissez pas distraire

Les personnes qui ne parviennent pas à rester concentrées sur leur tâche n’ont pas acquit une bonne maîtrise de soi.

Démarrer au quart de tour ou se laisser distraire est la marque certaine d’un manque de contrôle de soi.

7. Vous n’êtes pas supérieur aux autres

Être maître de soi, c’est ne pas chercher à impressionner ni à paraître supérieur aux autres.

L’estime excessive de soi témoigne d’un manque évident dans le self-control.

8. Vous n’avez pas une curiosité malsaine

La plupart des être humains font preuve d’indiscrétion et de curiosité vis-à-vis des autres personnes (vie privée, etc).

Si vous êtes maître de vous-même, vous savez être discret et parfois rester secret.

9. Vous domptez vos émotions

Celui qui est maître de lui n’est pas impulsif mais il a la maîtrise de ses émotions.

Il est capable de contrôler :

  • sa colère
  • son énervement
  • son impatience
  • son mécontentement
  • son enthousiasme

On ne peut pas avoir une bonne maîtrise de soi si on a pas le contrôle ses émotions qu’elles soient positives ou négatives. En principe, quand on se maîtrise bien, on évite d’abuser dans l’expression de nos émotions : on ne dramatise pas, on ne s’énerve pas, on ne s’emporte pas et on a pas non plus des réactions excessives.

Les personnes qui ont le contrôle d’elles-mêmes restent calmes dans toutes les circonstances, quoi qu’il leur arrive.

Si vous avez des difficultés à canaliser votre énervement ou votre colère, voici le programme audio qui va changer les pensées irritantes que vous nourrissez et qui vous mettent en colère.

10. Vous n’abandonnez pas

Enfin, nul ne pourra se vanter d’avoir une bonne maîtrise de soi s’il n’est pas capable de persévérance.

Quand on est maître de soi, on n’abandonne pas tant qu’on a pas atteint son but. On continue ses efforts sans relâche.

En guise de conclusion, je vous dirai qu’il n’est pas possible d’avoir une parfaite ni même une bonne maîtrise de soi sans un minimum d’effort… de développement personnel.

Retenez bien ceci : le contrôle que vous avez sur vous-même détermine, pour le pire comme pour le meilleur, la qualité de votre vie.

Comment Vaincre sa Timidité ?

.

Copyright ©2020 All Rights Reserved - Tous Droits Réservés

.


read more